vendredi 23 juin 2017

Réponse de Maurice Zundel à Albert Camus

Michel FROMAGET
Réponse de Maurice Zundel à Albert Camus
A propos du Mal, de la Révolte et de l'Amour
Paris, Parole et Silence, 2017. 180 pages.


En avril 1949, Albert Camus écrit au mystique et théologien Maurice Zundel : "J'aurais aimé pouvoir en discuter longuement avec vous, mais le problème du mal est sans doute inépuisable". Les oeuvres de Maurice Zundel et d'Albert Camus sont toutes deux habitées par la question du mal. Il ne sera, hélas ! pas donné aux deux auteurs de "pouvoir en discuter longuement". Comme on sait, le silence de Dieu et la souffrance des innocents révoltaient tant Camus qu'il refusait expressément le christianisme. De son côté, le théologien et philosophe suisse, qui rejette catégoriquement l'image archaïque et naïve d'un Dieu Tout-puissant, témoigne de l'existence d'un Dieu totalement innocent et première victime du mal, d'un Dieu qui s'expérimente en nous et qu'il faut sauver en nous, puisqu'il a fait le choix infiniment aimant et risqué de n'apparaître ici-bas que là où l'homme le laisse transparaître. Seul ce Dieu donne sens à l'univers et à la vie humaine. D'ailleurs, sans lui, il serait, en toute rigueur, impossible de parler de mal au sens plein du terme. Et si ces deux penseurs exceptionnels avaient pu se rencontrer, ou s'écrire plus longuement, que se seraient-ils dit du mystère du mal ? C'est ce que Michel Fromaget, solidement soutenu par les écrits de Camus et Zundel, imagine et explique ici.


Biographie de l'auteur
Michel Fromaget, docteur ès Lettres et Sciences humaines, est anthropologue et Maître de conférences honoraire de l'Université de Caen Basse-Normandie.





jeudi 22 juin 2017

Gérard Cholvy (1932-2017)

GERARD CHOLVY (1932-2017).


Gérard Cholvy (1932-2017) était né à Casablanca au Maroc où il côtoya des juifs et des musulmans pendant sa scolarité. Son père lui a transmis le goût de l’histoire. Passionné d’histoire religieuse il fait consacre sa thèse (1973) au rapport entre « religion et société dans le diocèse de Montpellier.
Contemporain de René Rémond et Yves-Marie Hilaire il étudiera l’histoire religieuse de la France et c’est avec eux qu’il publiera en collaboration de nombreux ouvrages sur l’histoire religieuse de notre pays.


Les principales œuvres de Gérard Cholvy à la Bibliothèque diocésaine d’Aix et Arles.

CHOLVY, Gérard (dir). – Histoire religieuse de la France contemporaine. – Toulouse, Privat, 1985-4 volumes.

CHOLVY, Gérard (dir.) ;  HILAIRE, Yves-Marie (dir.). – Religion et société en France : 1914-1945. – Toulouse, Privat, 2002.

CHOLVY, Gérard (Dir.) ; HILAIRE, Yves-Marie  (Dir.). – La France religieuse : reconstruction et crises. – Toulouse, Privat, 2002.

CHOLVY, Gérard (dir.) ; HILAIRE, Yves-Marie (dir.). – Le fait religieux aujourd’hui en France : les trente dernières années (1974-2004). – Paris, Le Cerf, 2004.

CHOLVY, Gérard (dir.) l HILAIRE, Yves-Marie (dir.). – Histoire religieuse de la France’ : géographie du XIXè-XXè siècle. – Toulouse, Privat, 2000.

CHOLVY, Gérard. – Etre chrétien en France au XIXè siècle : 1790-1914. – Paris, Le Seuil, 1997.

CHOLVY, Gérard. – La religion en France de la fin du XVIIIè siècle à nos jours. – Paris, Hachette, 1991.

CHOLVY, Gérard (dir.) ; COMTE, Bernard (dir.) ; FEROLDI, Vincent (dir.). – Jeunesses chrétiennes au XXè siècle. – Paris, Les Editions ouvrières, 1991.

CHOLVY, Gérard. – Mouvements de jeunesse chrétiens et juifs : sociabilité juvénile dans un cadre européen. – Paris, le Cerf, 1999.

CHOLVY, Gérard. – Histoire des organisations et mouvements chrétiens de jeunesse en France, XIXè-XXè siècle. – Paris, le Cerf, 1999.

CHOLVY, Gérard (dir.). – Le diocèse de Montpellier. – Paris, Beauchesne, 1976.

CHOLVY, Gérard. – Un évêque dans la tourmente révolutionnaire : Jean-Marie du Lau, archevêque d’Arles et ses compagnons martyrs, 1792-1992. –  Montpellier, Université Paul Valéry, 1995.

CHOLVY, Gérard. – Frédéric Ozanam : le christianisme a besoin de passeurs. – Perpignan, Artège, 2012.


publication : Bibliothèque diocésaine d'Aix et Arles



jeudi 15 juin 2017

L'Evangile de Marc

Présentation de l'éditeur
L’Evangile de Marc
Pierre Haudebert
Paris, Le Cerf, 2017. 176 pages.


Présentation de l’éditeur

Un nouvel ouvrage dans la petite collection « Mon ABC de la Bible » édité par les éditions du Cerf : l’Evangile de Marc. Un ouvrage qui se veut pédagogique et à la portée de tous.

On y trouve le même schéma que pour tous les ouvrages de cette collection où des spécialistes de l’Ecriture Sainte nous aide à comprendre les textes majeurs de la Bible.
Identification de l'auteur ou des auteurs, contexte scripturaire, historique, culturel et rédactionnel, analyse littéraire, structure et résumé, examen détaillé des grands thèmes, étude de la réception, de l'influence et de l'actualité, lexique des lieux et des personnes, tables chronologiques, cartes géographiques, bibliographie : une lecture pour tous !

Biographie de l'auteur
C'est Pierre Haudebert, docteur en sciences bibliques, doyen honoraire et professeur émérite de la faculté de théologie de l'université catholique de l'Ouest (Angers) et enseignant au grand séminaire Saint-Yves de Rennes, qui se fait ici votre guide pour entrer dans l'évangile de Marc.


Publication : Claude Tricoire - Bibliothèque diocésaine d'Aix et Arles

vendredi 9 juin 2017

Fatima :1917-2017

Fatima : 1917-2017
Joachim Bouflet
Paris, Le Cerf, 2017. 293 pages.


Description du livre

A l’occasion du centenaire des Apparitions de Fatima Joachim Bouflet aborde dans un ouvrage très documenté l’histoire et les interprétations des apparitions et le sens de ce que l’on appelle les « secrets de Fatima ».
La commémoration d'un événement, qui a pour but d'en perpétuer, parfois d'en raviver la mémoire, peut être l'occasion d'une relecture critique et d'une compréhension plus complète de celui-ci. Les apparitions mariales de 1917 à Fatima ont fait très tôt l'objet de ce type de démarche : la mariophanie portugaise, qui a retenu l'attention de presque tous les papes depuis Pie XI, appartient à l'histoire contemporaine de l'Eglise et a été en quelque sorte canonisée par Jean Paul II, avec la béatification le 13 mai 2000 des deux plus jeunes voyants, morts prématurément, et la publication du troisième secret assortie d'un commentaire théologique officiel. Est-ce à dire que le dossier Fatima est clos ? Le phénomène est une "révélation progressive" qui se développe jusqu'à la mort de la dernière voyante, en 2005, et sa signification historico-mondiale dépasse de loin les seules formes dévotionnelles et cultuelles auxquelles il a donné lieu : Fatima se présente comme une révélation non close dans l'histoire de l'Eglise au XXe siècle et pour le XXIe siècle, dont la dimension prophético-eschatologique , qui ne se limite pas au seul fameux troisième secret - est susceptible de nouvelles approches théologiques et de nouveaux approfondissements.


Biographie de l'auteur
Docteur ès-lettres, Joachim Bouflet s'est spécialisé dans l'étude de la religiosité populaire contemporaine et des phénomènes mystiques. Auteur de divers ouvrages sur ces thèmes et de biographies spirituelles, il est également consultant auprès de postulateurs pour les causes de canonisation.

Publication : Claude Tricoire - Bibliothèque diocésaine d'Aix et Arles

Violence et religion

 Comme l’indique ce titre au pluriel, Violence et religions, ce numéro de la revue Communio étudie des religions concrètes, celles dont l’histoire nous raconte le développement.
Pour éviter d’aborder de tomber dans des considérations générales sur des notions comme « la religiosité », « le sentiment religieux », ou « l’expérience religieuse », qui manquent d’un ancrage historique, les auteurs ont privilégié une autre approche : comment l’étude des faits historiques  (proches ou lointains) Nous avons préféré envisager ce que l’histoire, proche ou lointaine, peut nous faire appréhender le phénomène de  la présence de la violence dans les religions, et du religieux dans les phénomènes de violence. 

publication : Claude Tricoire  - Bibliothèque diocésaine d'Aix et Arles


vendredi 2 juin 2017

les nouveautés pour le mois de juin

Nouveautés juin 2017

BOUFLET, Joachim. – Fatima : 1917-25017. – Paris, les Editions du Cerf, 2017.293 pages.

COPSIDAS, Marina. – Que votre joie soit parfaite : la violence démasquée par l’anthropologie. – Editions saint-Léger, 2017. 310 pages

FROMAGET, Michel. – Réponse de Maurice Zundel à Albert Camus à propos du mal, de la révolte et de l’amour. – Paris, Parole et Silence, 2017. 168 pages.

GIARD, Luce (dir.). – Michel de Certeau : le voyage de l’œuvre. – Paris, Editions Facultés Jésuites de Paris, 2017. 264 pages.

HAUDEBERT, Pierre. – L’Evangile de Marc. – Paris, les Editions du cerf, 2017. 150 pages.

MCGINN, Bernard. – Maître Eckhart : l’homme à qui Dieu ne cachait rien. – Paris, Editions du Cerf, 2017. 405 pages.

MORALES, X     AVIER. 6 Dieu est aventure : essais de théologie spirituelle. – Paris, Salvator, 2017. 241 pages.

SOUZENELLE, Annick de. – Le livre des guérisons : les Evangiles en eaux profondes. – Paris, Albin Michel, 2017. 153 pages.

STANDAERT, Benoît. – Le désir désiré : commentaire sur le Cantique des Cantiques. – Paris, Salvator, 2016. 306 pages.


WOIMBEE, Grégory. – Disciples de Jésus : méditations bibliques. – Paris, Parole et Silence, 2017. 244 PAGES.


Bibliothèque diocésaine d'Aix et Arles

mardi 30 mai 2017

Comprendre l'Islam

Comprendre l’Islam, ou plutôt on n’y comprend rien
Adrien Gandiard
Paris, Champs actuel, 2016. 119 pages.


Les manuels explicatifs, introductions et autres essais sur l'islam pullulent sur les rayons de nos librairies. Pas sûr pour autant que nous maîtrisions le sujet aujourd'hui mieux qu'il y a 20 ans. Paradoxe de la surexposition médiatique qu'il faudra bien un jour étudier... Dans son petit livre (une centaine de pages), Adrien Candiard, membre de l'Institut dominicain d'études orientales du Caire (Ideo), avant d'entrer dans le vif du sujet, se pose justement la question de savoir d'où vient cette difficulté à maîtriser un sujet dont on entend pourtant parler du matin au soir. Renvoyant dos à dos les explications essentialistes (« l'islam, c'est ça ») et relativistes (« l'islam n'existe pas, il n'y a que des musulmans qui vivent leur foi de manières fort diverses »), il met en évidence un certain nombre de difficultés théologiques, géopolitiques et parfois tout simplement psychologiques qui font que l'islam, hier et aujourd'hui, est devenu un sujet fort délicat à manier. On retiendra par exemple cette idée que, dans le monde islamique contemporain, le « renouveau » s'exprime d'abord par un désir de retour aux sources qui est loin d'aller de soi, et non pas par une course à la modernité, ou encore la distinction, fondamentale, entre islamisme et salafisme.
Un livre qu'il faut avoir lu.


Source : hebdomadaire La Vie

publication : Claude Tricoire - Bibliothèque diocésaine d'Aix et Arles

vendredi 19 mai 2017

Au bord du mystère de Timothy Radcliffe

Au bord du mystère : croire en temps d’incertitude
Timothy Radcliffe
Paris, les Editions du Cerf, 2017. 188 pages.


Présentation de l'éditeur

Que penserait un Martien débarquant impromptu au sein d'une messe catholique ? Qu'il est curieux que des bonshommes quelque peu décrépits et drôlement fagotés expliquent à une assemblée assise et silencieuse la meilleure manière de se comporter au lit ? Est-ce là l'image que les chrétiens souhaitent donner d'eux-mêmes ? Et si le christianisme, c'était d'abord la joie ? Et si vivre sous le regard divin, c'était vivre pleinement ? Et si, en
cet aujourd'hui incertain, marqué par la crainte de la récession, la peur de la guerre, la hantise du terrorisme et la méfiance dans l'avenir, la proclamation de l'Évangile pouvait résonner, comme il y a deux mille ans, dans toute sa fraîcheur ?
C'est ce à quoi nous exhorte ici Timothy Radcliffe, avec la liberté, l'humour et le discernement qui sont les siens.
« Sortez de vos petites chapelles, courrez le monde, il en vaut la peine puisque Dieu l'aime. Dieu est fou de vous. » Une bouffée de spiritualité pure, emplie de formidables éclats de rire.


Biographie de l'auteur
Dominicain, ancien Maître de l'Ordre des Prêcheurs, Timothy Radcliffe s'est fait connaître internationalement par ses prises de position courageuses et libres, enracinées dans la tradition de l'Église et ouvertes sur le monde contemporain. Depuis Oxford où il réside, il voyage aux quatre coins du monde où l'on attend sa parole.


publication : Claude Tricoire - Bibliothèque diocésaine d'Aix et Arles

mardi 9 mai 2017

Le Frère Daniel Bourgeois à la Librairie Goulard


Le Frère Daniel Bourgeois présentera son livre « Jésus de Nazareth » à la Librairie Goulard le vendredi 12 mai de 16 h à 17 h 30.

Samedi 13 mai, à partir de 10 h 30, rencontre avec MARION GODFROY, Directrice de collection, qui nous présentera les Biographies Gourmandes des Editions Payot.



photo du Frère Daniel par Sixtine Morard

publication : Bibliothèque diocésaine d'Aix et Arles 

Jésus de Nazareth par Daniel Bourgeois

De manière aussi érudite que plaisante, Daniel Bourgeois nous invite à la table de Jésus.
Ancien dominicain, professeur de théologie, moine apostolique diocésain, curé de l’église Saint-Jean-de-Malte, à Aix-en-Provence, Daniel Bourgeois a toute légitimité pour écrire sur Jésus. Le titre de son livre, trompeur, nous laisse croire qu’il s’agit d’une biographie. Non, ou pas exactement. Le propos serait plutôt "à table avec le Christ". Ou comment envisager l’histoire des années terrestres du Messie des chrétiens sous l’angle de la nourriture, de l’alimentation avec ses pratiques, ses codes, et ses interdits nombreux dès les origines chez les Juifs, mais dont Jésus justement va peu à peu s’affranchir, quitte à heurter  les intégristes de son temps. On sait ce qui lui en a coûté.
Cette histoire hautement symbolique et parlante (« Dis-moi comment, et avec qui tu manges, je te dirais qui tu es ! »en quelque sorte) Daniel Bourgeois la raconte dans un cocktail plaisant d’érudition et d’humour, volontiers anachronique  et iconoclaste. Il fait de Jésus un « SDF » ou parle du « fan-club » de Paul. Plus sérieusement, il montre comment le Joshua des débuts, simple fils de charpentier, qui mange avec les siens selon la tradition très codifiée et très identitaire de la kashrout,  va causer un véritable « séisme gastronomique » : il accepte des invitations diverses à Cana et ailleurs, y compris avec les goyim , des païens, des Romains !  Et comment la religion nouvelle va reposer sur le « repas du Seigneur », le rite fondateur institué par le Christ lors de la dernière Cène : « Ceci est mon corps ! … Ceci est mon sang ! Parmi les Apôtres c’est Judas  l’Iscariote qui était chargé de l’intendance ! Ça ne s’invente pas !
Source Livre-Hebdo du 11 avril 2017

 Pulication : Claude Tricoire - Bibliothèque diocésaine d'Aix et Arles

samedi 6 mai 2017

La Bibliothèque diocésaine d'Aix et Arles



La bibliothèque du diocèse d'Aix et Arles a été fondée par Mgr de Provenchères (Évêque d'Aix et d'Arles de 1945 à 1978) au service du Grand Séminaire. Elle est devenue bibliothèque diocésaine en 1983 par la volonté de Mgr Bernard Panafieu (évêque d'Aix de 1978 à 1994).


NOS MISSIONS

1- conserver

Elle a pour mission de proposer un important fond documentaire renouvelé aux séminaristes et aux prêtres du diocèse. Elle accueille également toute personne désireuse de se former dans la religion catholique. Et elle se veut également un lieu ouvert à toute personne - chrétienne ou non - car la bibliothèque diocésaine grâce à ses fonds (philosophie, histoire locale, littérature, etc...) met à la disposition de ses lecteurs ses ouvrages de théologie et de culture générale. Avec plus de 60 000 ouvrages, c'est un lieu de mémoire culturelle.

2- communiquer

La bibliothèque accueille toute personne qui en franchit la porte. Elle met donc son fonds au service de tous.

VOUS TROUVEREZ DES OUVRAGES :

  • de culture générale
  • de culture biblique
  • théologie et dialogue inter religieux
  • philosophie et littérature
  • histoire générale et histoire locale
  • patrologie
  • sciences des religieux et sciences humaine


La bibliothèque possède également des revues traitant de sujets variés : revues spécialisées en sciences religieuses et revues de vulgarisation en théologie et sciences de l'homme.

 où sommes nous ?
BIBLIOTHÈQUE DIOCÉSAINE
MAISON DIOCÉSAINE
7, COURS DE LA TRINITÉ
13625 AIX-EN-PROVENCE
Tél. 04 42 17 59 38
COURRIEL : bibliotheque@catho-aixarles.fr
http://catalogue.dioceseaix.biblibre.com/ 





Suivez l'actu :



heures d'ouverture

Lundi après-midi : 14 h-18 h
Mardi après-midi : 14 h-18 h
Vendredi de 9 h à 12 h et de 14 h à 18 h 
Samedi : 9 h - 12 h 
La bibliothèque est fermée durant les fêtes de fin d'année (Noël et le Nouvel An).

La bibliothèque dispose d'une salle de consultation où les lecteurs peuvent venir travailler. On y trouve également différents dictionnaires et encyclopédies (culture générale, théologie, philosophie, bible, etc...)


GRANDE BRADERIE A LA BIBLIOTHEQUE

A  compter du 9 Mai  (de mai à juin) la bibliothèque organise une grande braderie de livres. On y trouvera des Bibles, des ouvrages en philosophie, théologie, spiritualité, littérature….Vous êtes invités à venir choisir vos livres pendant les heures d'ouverture !
Rien à débourser !  C’est GRATUIT !
Une libre participation pour le bon fonctionnement de la bibliothèque et l'achat de nouveaux documents est souhaitée mais laissée à l'appréciation de chacun !



Lundi après-midi : 14h-18h
Mardi après-midi : 14h-18
Vendredi journée : 9h-12h et 14h-18h
Samedi matinée : 9h-12h
Samedi 13 mai toute la journée
Samedi 3 juin toute la journée. : 9h-12h et 14h-18h


Cet horaire vaut également pour venir consulter, travailler et emprunter des ouvrages à la bibliothèque diocésaine à partir du 9 mai.

Publication : Claude Tricoire - Bibliothèque diocésaine d'Aix et Arles

vendredi 5 mai 2017

Nouveaux horaires à la Bibliothèque diocésaine !

Les nouveaux horaires de la bibliothèque diocésaine à partir du mardi 9 mai 2017.

lundi :14 h - 18 h
mardi : 14 h - 18 h
Vendredi : 9 h-12 h et 14 h - 18 h
Samedi matin : 9 h - 12 h
Samedi 13 mai 2017 : 9 h - 12 h et 14 h -18 h
Samedi 3 juin 2017 : 9 h -12 h et 14 h -18 h

publication : Claude Tricoire - Bibliothèque diocésaine d'Aix et Arles

mardi 2 mai 2017

Lire et prier les Paumes



Pour lire et prier les Psaumes
Michel Berder et Sophie Ramond
Paris, Le Cerf, 2016. 127 pages.


École de prière, les Psaumes nourrissent depuis près de trois millénaires aussi bien l’oraison personnelle que la célébration communautaire.
Pour lire et comprendre ces textes poétiques d’un autre temps et qui semblent parfois difficile à comprendre, il faut cependant savoir les interpréter, en décrypter les représentations, en saisir la vision anthropologique. En effet ces prières sont le reflet d’une époque, de l’histoire du peuple d’Israël qui s’exprime ici en des prières adressées à Dieu sous forme poétiques et que la liturgie chrétienne reprend à son compte.
S’enracinant dans la vie même des croyants, ils ont la vertu de porter la souffrance comme l’espérance de chacun : colère, détresse, angoisse mais aussi joie, louange y sont exprimées. Mot après mot, l’orant trouve le chemin de la conversion spirituelle.
En dix chapitres clairs et abondamment illustrés d’exemples et d’images, les auteurs offrent ici une remarquable introduction à la compréhension et à la récitation des Psaumes, que des exercices viennent prolonger afin de goûter cette relation personnelle avec Dieu, à nulle autre comparable.

Voici comment les auteurs présentent leur travail

"Le livre le plus volumineux de la Bible hébraïque ou de l'Ancien Testament des chrétiens est le Psautier. Les cent cinquante psaumes qui le composent se présentent comme les dialogues avec Dieu, confiants ou conflictuels. Saint Augustin, alors qu'il était encore catéchumène, les a découverts avec admiration, au point d'en faire sa prière favorite : "Quels cris, mon DIeu, j'ai poussés vers toi, en lisant les psaumes de David, chants de foi, accents de piété où n'entre aucune enflure d'esprit !" (Les confessions IX, 4.) Parce qu'ils sont sans prétention et qu'ils s'enracinent dans l'expérience de multiples croyants, les psaumes gardent cette vertu de pouvoir porter les douleurs et l'espérance des hommes et des femmes de toute époque et de toute culture. Leur grande ouverture leur permet de nourrir encore la prière de nombreuses personnes et communautés aujourd'hui.


Le présent ouvrage a pour visée de proposer plusieurs portes d'entrée pour pénétrer dans l'univers des psaumes. Les dix chapitres qu'il comporte peuvent se lire indépendamment les uns des autres ou dans un ordre différent de celui dans lequel ils apparaissent.

Les
 psaumes sont des poèmes qui traduisent une foi profonde, parfois emplie de louange et d'action de grâce, parfois mise à l'épreuve de situations personnelles de maladie, de malheur ou de détresses collectives liées à des circonstances historiques dramatiques. L'examen de ces deux dimensions fondamentales de la prière -la supplication et la louange- constitue l'objet principal du premier chapitre. En effet, l'exégèse actuelle, plutôt que de classer les psaumes selon les genres littéraires déterminés, en est venue à prendre en compte les grandes attitudes spirituelles auxquelles ils donnent voix ..."


Les auteurs


Sophie Ramond et Michel Berder sont membres du Theologicum, faculté de théologie et de sciences religieuses de l’Institut catholique de Paris: l’une est responsable du pôle de recherche « Bible et Orient ancien », l’autre est professeur honoraire d’Écriture sainte.

publication : Claude Tricoire - Bibliothèque diocésaine d'Aix et Arles

mercredi 26 avril 2017

Les points noirs de l'histoire de l'Eglise

Les Points noirs de l'histoire de l'Église
Michaël Hesemann
Paris, Artège, 2017. 421 pages.


Présentation de l’ouvrage

Malgré un titre qui donne à croire que cet ouvrage serait une énième compilation de la « face noire » de l'Église catholique il se révèle  à la fois instructif et passionnant couvrant 2000 ans d'histoire. En partant des origines de l’Eglise il fait le point sur certaines légendes et falsifications qui alimentent régulièrement tant les magazines que certains ouvrages en mal de sensationnel ou de révélations.

L’auteur commence par faire le point sur de prétendues découvertes à propos de Jésus : le tombeau qui aurait été découvert tout comme des lettres attribuées à Jésus. Il n’oublie pas de faire un sort aux fantasmes qui entourent le mystère de naissance de Jésus, ses relations avec Marie-Madeleine. L’auteur fait également le point sur les premiers temps de l’Eglise :les défis que la jeune église dut affronter pour réussir à formuler des dogmes, comment s’est institué peu à peu la Primauté de Pierre, ses relations avec le pouvoir une fois l’Eglise reconnue comme religion majoritaire au sein de l’Empire romain.

Ainsi il détruit en historien les fantasmes qui parcourent toute une littérature (journalistique, historienne ou romanesque) et veulent décrire l’Eglise comme un foyer d’obscurantisme. C’est donc quelques dossiers que l’auteur revisite : le schisme entre Constantinople et Rome, les Croisades en Terre Sainte ou contre les cathars, la légende de la papesse Jeanne, les Templiers avec ses nombreux mythes l’épineuse question de l’Inquisition, le procès Galilée, la question protestante ou celle du modernisme au XIXème siècle, tout comme le débat autour de l’attitude de Pie XII pendant la Deuxième Guerre mondiale à propos du silence du Pape.

L’auteur évoque longuement aussi quelques sujets qui ont donné lieu à de nombreux articles ou livres : la mort du Pape Jean-Paul Ier (certains auteurs insinuant que ce dernier aurait été assassiné), le scandale de la Banque Ambrosio ayant à sa tête le controversé Monseigneur Marsinkus. Le livre s’achève sur le « mea culpa » voulu par Jean-Paul II au seul du troisième millénaire où l’Eglise reconnaissait les fautes commises par le passé.

L’auteur a choisi les sujets les plus controversés ou les plus connus de l’histoire de l’Eglise catholique pour rétablir la vérité bien que d’autres sujets auraient pu être traités (les missions en Afrique ou dans les Amériques, ses rapports avec certains régimes…).

S’il peut à première vue paraître apologétique l’auteur ne cache pas les erreurs parfois commises par les prélats au nom de l’Eglise. C’est donc bien une Eglise « sainte » par essence mais composée de pécheurs que l’historien allemande nous montre.

En définitive cet ouvrage, facile à lire, est très instructif et permettra de répondre aux nombreuses critiques qui sont adressées à l’Eglise catholique.


L’auteur

Michael Hesemann, né en 1964, est historien, écrivain et journaliste. Spécialiste d'histoire ecclésiastique, il a aussi étudié l'anthropologie culturelle, la littérature et le journalisme à l'université de Göttingen en Basse-Saxe. Il vit aujourd'hui entre Rome et Dusseldorf.

Publication : Claude Tricoire  - Bibliothèque diocésaine d'Aix et Arles

mercredi 12 avril 2017

VACANCES A LA BIBLIOTHEQUE DIOCESAINE


LA BIBLIOTHEQUE DIOCESAINE 
SERA FERMEE DU VENDREDI 14 AVRIL 2017
AU LUNDI MATIN 24 AVRIL 2017.

Publication : Claude Tricoire - Bibliothèque diocésaine d'Aix et Arles

jeudi 6 avril 2017

Anthologie des théologiens de l'Antiquité

Anthologie des théologiens de l’Antiquité
Sous la direction d’Alain Le Boullec, Eric Junod
Paris, Le cerf, 2016. 457 pages.

Rome ne s'est pas construite en trois jours. La doctrine chrétienne non plus. L'Eglise telle que nous la connaissons aujourd'hui, organisée autour de trois confessions (catholique, orthodoxe, protestante), établie sur des dogmes et structurée par des hiérarchies, s'est bâtie sur plusieurs siècles animée par de nombreux  entre débats et de désaccords profonds mais animée pourtant d’une  volonté d'unité.

Ainsi d’Origène à Augustin, en passant par Ignace d’Antioche, Irénée de Lyon ou encore Basile de Césarée, sans oublier de grands noms comme Eusèbe de Césarée, Athanase d’Alexandrie, Cyrille de Jérusalem on parcourt en compagnie des auteurs le IIe siècle jusqu'au Ve du monde latin au monde hellénophone, de l'Orient à l'Occident. Et cette étude réunit les meilleurs spécialistes qui présentent des exemples significatifs de constructions doctrinales dans l'Antiquité chrétienne.

Ces débats qui dans l’Eglise des premiers siècles sont traversées par divers courants (doctrine arienne et manichéenne notamment, les questionnements sur la nature de Jésus,  une définition de la Trinité) nourrissent l'élaboration d'une théologie qui, par des voies diverses, a atteint en trois siècles sa maturité intellectuelle et spirituelle. C’est pendant cette période cruciale pour l’avenir de l’Eglise que se sont élaborés les principaux dogmes que l’on connaît aujourd’hui ; c’est pendant cette période que fut fixé le canon des Ecritures (de l’Ancien et du Nouveau Testament) pour l’Eglise catholique.

C’est dire combien les premiers siècles de notre ère ont certainement été ceux qui ont le plus marqué l'histoire du christianisme et combien nous sommes redevables à ces Pères et Docteurs de l’Eglise qui ont posé les premières pierres de l’Eglise telle que nous la connaissons aujourd’hui. Et c’est tout l’intérêt de  cet ouvrage de les met en lumière et de nous les faire connaître.


Présentation des l'auteurs
Eric  Junod, professeur émérite à la Faculté de théologie de Lausanne, ancien recteur de l'université de Lausanne. Alain Le Boulluec, directeur d'études honoraire à l'EPHE à Paris (chaire "Patristique et histoire des dogmes"), membre du LEM.



Publication : Claude Tricoire – Bibliothèque diocésaine d’Aix et Arles

mardi 4 avril 2017

Une étude sur Martin Heidegger

Heidegger : Le philosophe et le nazisme
In Le Magazine Littéraire
Numéro 576, février 2017.


Que faire de Heidegger ? A-t-il été nazi de bout en bout ? Si c’est le cas, jusqu’à quel point cette adhésion a-t-elle été le mobile de sa pensée ? 


Ce numéro du Magazine Littéraire s’attache tout particulièrement à un grand philosophe allemand du XXè siècle que fut Martin Heidegger (1889-1976) et de ses liens avec le régime nazi de Hitler. Avec la publication récente des Carnets noirs la polémique a été de nouveau ouverte.

"Il était public et notoire que le philosophe adhéra au Parti national-socialiste dès 1933 et qu’il fut élu recteur de l’université de Fribourg sous le IIIe Reich, avant de démissionner un an plus tard. Mais ses textes ne promouvaient nullement le nazisme. Et puis, comment tant de grands esprits auraient pu être charmés par une pensée potentiellement viciée ou dangereuse ? Comment en effet éluder l’empreinte majeure de Heidegger sur toute la pensée occidentale qui a suivi ? Le Magazine littéraire a posé cette question à des contributeurs de tous horizons, qui défendent à ce propos des positions diverses, contrastées, et parfois frontalement antagonistes. Il ne s’agit pas ici d’opposer les « pour » et les « contre », de seulement faire clignoter le déni dévot et le procès bien-pensant – plutôt de déployer le plus large champ de possibilités entre ces deux extrémités tant, si aveuglement il y a eu, il n’a pas de minces conséquences et doit être pensé."

Source : éditorial du Magazine Littéraire

Publication : Claude Tricoire - Bibliothèque du diocèse d'Aix et Arles.



lundi 3 avril 2017



LA PLURALITE DES MONDE

 
 
Chaque jour, la presses se fait l'écho de la découverte de nouvelles planètes hors de notre
système solaire. La probabilité d'une vie intelligente extraterrestre se fait de plus en plus forte.
 
Dans une telle hypothèse, qu'en serait-il de la religion et plus particulièrment notre Foi chrétienne ? Que deviendraient les rapports entre Dieu et l'Humanité et l'Incarnation de Jésus-Christ comment l'envisager ?
 
C'est sur ces questions que se penche le Père Jacques Arnould dans son dernier ouvrage. Avec un grand souci de clarté, il cherche tout d'abord à mettre ces problèmes dans leur contexte historique. Il retrace pour nous la question ancienne de la pluralité des mondes. Puis il expose une théologie au dimensions du Cosmos, en s'appuyant sur l'oeuvre du Père Teilhard de Chardin.
 
Unte telle réflexion interroge chacun de nous sur l'humanité et lui faisant découvrir une dimension nouvelle.
 
 
 

 

Jacques Arnould : Turbulences dans l'Univers, Dieu les extraterrestres et nous, Paris : Editions Albin Michel, 281 p.

vendredi 31 mars 2017

 

LISTE NOUVEAUTES BIBLIOTHEQUE DIOCESAINE

DE MARSEILLE - MARS 2017


Histoire

Philippe Blaudeau : Le Siège de Rome et l'Orient (448 - 536), étude géo-ecclésiologique, (Collection de l'Ecole française de Rome), Rome : Ecole française de Rome, 2012

Neal Blough : Les Révoltés de l'Evangile : Balthasar Hubmaier et les origines de l'anabaptisme,  Paris : Editions du Cerf, 2017

Sous la Dir. de Bruno Dumons, Vincent Petit et Christian Sorrel : Liturgie et Société, gouverner et réformer l'Eglise :  XIXe et XXe siècles, (Histoire), Rennes : Presses universitaires de Rennes, 2016

Sylvain Gouguenheim : La gloire des Grecs : sur certains apports culturels de Byzance à l'Europe romane : Xe - début du XIIIe siècle, Paris : Editions du Cerf, 2017

Georges Minois : Richard Coeur de Lion, Paris : Perrin, 2017


Religions

Alain Moreau : Mythes grecs : 1. Origines, (Vérité des Mythes), Paris : Editions du Cerf, 2016

Alain Moreau : Mythes grecs : 2. l'initiation, (Vérité des Mythes), Paris : Editions du Cerf, 2016

Alain Testart : Art et religon : de Chauvet à Lascaux, (Bibliothèque illustrée des histoires), Paris : Gallimard, 2016


Théologie

Jacques Arnould ; Turbulences dans l'univers, Dieu, les extraterrestres et nous, Paris : Albin Michel, 2017

Lytta Basset : La Source que je cherche, Paris, Albin Michel, 2017

Pape François : Les Peuples, les murs et les Ponts, interwiew avec Antonio Caño et Pablo Ordaz, Paris : Editions du Cerf, 2017

Jean-Baptiste Lecuit : Le désir de Dieu pour l'Homme, une réponse au problème de l'indifférence, (Cogitatio Fidei), Paris : Editions du Cerf, 2017


Monde de la Bible

Sous la Dir. de Matthieu Arnold, Gabriella Aragione, Gilbert Dahan...[et al] : Joël 3 (2, 28 - 32),
(Etude d'Histoire de l'exégèse), Paris : Editions du Cerf, 2017

Chantal Reynier et Isabelle Reuse ; Lettres de Saint Paul aux Galates, aux Philippiens et à Philémon, (Cercle Biblique), Paris : Editions du Cerf, 2017

Jean-Louis Ska : Le chantier du Pentateuque (Le Livre et le Rouleau), Namur : Lessius, 2016


Philosophie

Marcel Conche : Nouvelles pensées de métaphysique et de morale (Encre marine), Paris : Les Belles-Lettres, 2016

Etienne Helmer : Diogène le cynique, (Figures du Savoir), Paris : Les Belles-Lettres, 2017


Spiritualité et Hagiographie

Sous la Dir. de Bruno Dumézil : Le dossier Saint Léger, (La roue à livres), Paris : Les Belles-Lettres, 2017

Bernard Mc Ginn : Maître Eckhart, l'homme à qui Dieu ne cachait rien, Paris : Editions du Cerf, 2017