vendredi 20 décembre 2013

Lire l’Evangile de Saint Matthieu à la lumière de saint Augustin
Responsable Jaime García
Paris, les Editions du Cerf, 2013. 3 tomes (231 p., 405 p., 374 p.)

Depuis le concile Vatican II, la Parole de Dieu est présente dans la vie chrétienne. Pour approcher de cette Parole il faut des maîtres. Saint Augustin, théologien et commentateur de l'Écriture, en est l'un d’eux ; en lui nous trouvons un guide pour nous ouvrir à la méditation de l'Évangile, à la Lectio divina.
Avec lui nous nous mettons à l'écoute de l'Évangile selon saint Matthieu au travers d'un parcours divisé en trois parties : chapitres 1-7, 8-18 et 19-28, correspondant chacun à un volume. Chaque fois, un commentaire de saint Augustin, expliqué par l'auteur, éclaire un passage clé de l'Évangile, afin de guider le lecteur.
Un ouvrage de référence pour la méditation et la préparation des célébrations liturgiques de la semaine et du dimanche

MAURICE ZUNDEL


Maurice Zundel : philosophe, théologien, mystique : actes de la Semaine interdisciplinaire (16 au 19 avril 2012)
Faculté de théologie/Université de Fribourg.
Paris, Parole et Silence, 2013. 222 pages.


Cet ouvrage contient les actes de la semaine interdisciplinaire consacré à Maurice Zundel (1897-1975). L’œuvre du prêtre suisse est approchée sous différents angles : de la théologie à l’éthique, de la philosophie à l’art.
La foi de Zundel permet de saisir le mystère de la vie : reprenant la formule de Rimbaud il affirme que l’ « on ne nait pas libre on le devient ».  Par ses enseignements il a su rassembler le monde entier en dépassant les barrières idéologiques et  faire partager à ses auditeurs – et à ses lecteurs - sa quête d’infini. Il a su témoigné d’un Dieu qui se passionne pour l’homme.
Maurice Zundel nous lègue cet héritage : l’’authenticité de la foi se mesure à sa capacité d’incarnation dans le quotidien.
                                               

Dernières nouveautés


NOUVEAUTES BIBLIOTHEQUE

FORMERAND, Gérard. – Renaissance du christianisme : le retour aux origines. – Namur (Belgique), Editions Fidélité, 2013. 282 pages.

FRANCOIS (Pape).  La joie d’Evangile : Exhortation apostolique Evangelii gaudium du Souverain pontife François aux évêques, aux prêtres et aux diacres, aux personnes consacrées et à tous les fidèles ,laîcs sur l’annonce de l’Evangile dans le monde d’aujourd’hui. – Perpignan, Editions Artège, 2013. 319 pages.

JERUMANIS, Pascal-Marie. – La nouvelle évangélisation à la lumière de saint Jean. – Paris, Parole et Silence, 2013. 190 pages.

 PANNENBERG, Wolfhart. – Théologie systématique [3]. – Paris, les Editions du Cerf (Cogiation fidei), 2013. 947 pages.

POUIVET, Roger. – Epistémologie des croyances religieuses. Paris, Editions du Cerf, 2013. 241 pages.


VALUET, Fr. Basile. – L’Eglise au défi des religions : évangélisation, conflit ou dialogue. – Perpignan, Editions, 2013. 434 pages.

lundi 16 décembre 2013

FERMETURE DE LA BIBLIOTHEQUE


LA BIBLIOTHEQE DIOCESAINE SERA FERMEE
DU LUNDI 23 DECEMBRE 2013 AU JEUDI 2 JANVIER 2014.

NOUS VOUS SOUHAITONS DE JOYEUSES FETES DE FIN D'ANNEE.

jeudi 12 décembre 2013

Les archives de l'Académie flosalpine sont consultables

 
L’Académie flosalpine, dont le nom rappelle celui de l’Académie florimontane, co-fondée en 1607 par saint François de Sales et rénovée en 1851 à Annecy, est créée en 1857 par Mgr Depéry. Il faut noter que cet évêque de Gap a passé ses premières années de sacerdoce dans le diocèse de Chambéry.

Ce fonds était conservé, jusqu’en mars 2006, à Notre-Dame du Laus. A cette date, il a été classé puis versé aux archives diocésaines de Gap et d'Embrun. Quelques documents, trouvés en décembre 2007 au foyer Saint-Louis de Charance, ont, ensuite été intégrés au fonds. Ce classement n’a posé aucune difficulté particulière. Le plan de classement a été établi pour la rédaction du présent état de versement.


L’Académie porte le sous-titre de Société des Amis chrétiens. Ces archives, incomplètes, ont pour intérêt de montrer la constitution d’une société savante qui cesse ses activités dès 1863, dans un département qui n’en est pas doté. Il éclaire sur les relations entre l’Eglise locale et l’érudition dans un département alpin.

L’Académie flosalpine a survécu sous la forme d’une association d’érudition pour les élèves du petit séminaire d’Embrun.
 
 
Pour voir l'inventaire, c'est ici

mardi 10 décembre 2013

mercredi 4 décembre 2013

un protestant nous parle de la foi


L’horizon de la grâce : la foi chrétienne

André Birmelé

Paris, Le Cerf, 2013. 508 pages


 

C’est en  protestant luthérien que l’auteur  fait partager les fondements de sa foi : l’Ecriture est la règle de la théologie, le Christ le centre de gravité. Ce postulat posé  l’auteur  partant des Ecritures revisite les grands moments de l’histoire du christianisme et présente les orientations majeures de la foi : la Révélation, la Parole de Dieu, Jésus-Christ, les sacrements, l’Eglise… 

L’auteur ne cache pas non plus que certains sujets ont pu faire l’objet d’interprétations différentes entre chrétiens (preuve de l’existence de Dieu, conflit entre liberté et grâce, prédestination, sens des sacrements…). 

Dans un langage accessible à tous, cet ouvrage est un traité de la foi chrétienne. C’est donc une occasion offerte pour revisiter les fondements de la foi et la théologie chrétienne.

 

Frédéric Ozanam : le christianisme a besoin de témoin

Gérad Cholvy

Perpignan, Editions Artège, 2012. 317 pages.

En août 1997 Frédéric Ozanam (1813-1853) était béatifié par Jean-Paul II.

 

Grand chrétien et grand intellectuel il a voué sa vie aux autres, surtout aux pauvres et à ses étudiants.

Frédéric Ozanam est connu pour la création de la Société Saint Vincent de Paul. Cette association, créée en 1838 pour des laïcs et dirigée par eux, va occuper une grande partie de sa vie. Ces diverses prises de position tant politiques que sociales se veulent un témoignage de sa foi.

Son biographe montre que son combat fut de réconcilier foi et science dans le domaine intellectuel, de défendre ses convictions libérales et démocrates en politique et de s’engager sur le terrain social au service des pauvres.

Ses divers engagements en fait un exemple pour aujourd’hui et un « témoin de la civilisation de l’amour ».

mardi 3 décembre 2013

nouveautés décembre 2013


NOUVEAUTES DE NOVEMBRE-DECEMBRE 2013

 

(L’) ART DE CELEBRER LA MESSE : présentation générale du Missel Romain. – Paris, Desclée-Mame, 2008.  223 pages.
 
BERNARD DE CLAIRVAUX. – Lettres. Tome 3 : Lettres 92-163. – Paris, Editions du Cerf (collection Sources chrétiennes), 2013. 471 pages.

CHARITAS (Cahier de l’école théologique de la Communauté Saint-Martin) – Les raisons de la foi. – Paris, Editions Ad Solem, 2013. 360 pages.

CONGREGATION POUR LE CLERGE. – Directoire pour le ministère et la vie des prêtres. – Perpignan, Editions Artège, 2013. 216 pages.

CONGREGATION POUR LES EVEQUES. – Directoire pastoral pour le ministère des Evêques. – Perpignan, Editions Artège, 2013.  419 pages.

ETUDES D’HISTOIRE DE l’EXEGESE. – Philippiens 2, 5-11 : La kénose du Christ. – Paris, Editions du Cerf (collection Lectio divina), 2013. 172 pages.

EVEQUES CATHOLIQUES FRANCOPHONES (les). – La Bible : traduction officielle liturgique. – Paris, Mame, 2013. 2918 pages.

FERRY, Luc ; RAVASI, Gianfranco. – Le cardinal et le philosophe. – Paris, Plon, 2013. 313 pages.

GREGOIRE DE NYSSE. – Contre Eunome : II. – Paris, Les Editions du Cerf (Collection Sources chrétiennes), 2013. 552 pages.

 JEAN CHRYSOSTOME. – Homélies sur la Résurrection, l’Ascension et la Pentecôte. Tome I. - Paris, Editions du Cerf, (Collection Sources chrétiennes),  2013. 322 pages.

JEAN CHRYSOSTOME. – L’impuissance du diable. – Paris, Les Editions du Cerf (collection Sources chrétiennes),  2013. 226 pages.

MARTINI, Carlo-Maria. – Paroles pour vivre : Lectio divina sur quelques passages des Evangiles. – Paris, Parole et Silence, 2013. 166 pages.

NAULT, DOM Jean-Charles. – Le démon de midi : l’accédiez, mal obscur de notre temps. – Dijon, L’Echelle de Jacob, 2013. 159 pages.

 O’MALLEY, John. – Le concile de Trente : ce qui s’est vraiment passé. – Bruxelles, Lessius, 2013. 344 pages.

 PIDOLLE, Laurent. – La christologie historique du pape saint Léon le Grand. – Paris, Editions du Cerf (collection Cogitatio fidei), 2013. 389 pages.

RENAUD, Bernard. – L’Eucharistie, sacrement de l’alliance. – Paris, Editions du Cerf, 2013. 267 pages.

VITORIA, Francisco de. – De la Loi : commentaire de la Somme théologique (Ia-q. 90-18). – Paris, Editions du Cerf, 2013. 180 pages.

Les archives du chapitre cathédral de Gap ouvertes à la consultation jusqu'en 1963

Le fonds du chapitre cathédral est désormais ouvert à la recherche aux archives du diocèse de Gap du XIXe siècle jusqu'en 1963. Il est constitué essentiellement de pièces du règlement du chapitre et d'administration du diocèse de Gap. Le service liturgique tout d'abord et le contrôle du gouvernement diocésain pour en éviter des dérives financières ou autoritaires priment dans les fonctions du chapitre. Avant l'actuel Code de droit canonique de 1983, le chapitre cathédral a, de plus, le rôle important de gouverner le diocèse en cas de vacance du siège épiscopal si le Pape n'a pas nommé d'administrateur apostolique (canon 431 § 1 du code de 1917). Ce gouvernement se traduit par l'élection d'un vicaire capitulaire par le chapitre. C'est notamment le cas en 1966, lors de la translation de Mgr Georges Jacquot au siège de Marseille et avant la nomination de Mgr Robert Coffy. Ce rôle est désormais dévolu au collège des consulteurs.

jeudi 28 novembre 2013

L'œuvre de Pauline Jaricot (1799-1862) à travers la bibliothèque diocésaine Mgr Depéry



 
Commencée dès la deuxième décennie du XIXe siècle, l'oeuvre de Pauline Jaricot est polymorphe. Elle est, cependant, au service d'une même cause et se caractérise par la rapidité de son expansion. Ell est missionnaire à au moins à deux titres :

* vers l'étranger en promouvant la Propagation de la foi,
* en France même en organisant ce soutien dans chacune des paroisses avec l'appui des évêques.

La particularité du contexte est parfaitement soulignée dans le premier tome de l'ouvrage de Gérard Cholvy et Yves-Marie Hilaire, Histoire religieuse de la France contemporaine : 1800-1880 (Toulouse, Privat, 1985, 351 p). Il souligne la richesse du foyer spirituel lyonnais avec, notamment, Champagnat, Ozanam et, bien évidemment, Jaricot.

mercredi 20 novembre 2013

Le Guide des sources sur la Première Guerre mondiale est disponible !

 
Les éditions du Laus publient ce Guide des sources ecclésiastiques sur la Première Guerre mondiale pour le Sud-Est de la France, coordonné par Luc-André Biarnais et Natacha Tourseiller, archivistes du diocèse de Gap et d'Embrun pour le premier et de l’archidiocèse de Marseille pour la seconde. Ce guide prend place au cœur des nombreuses initiatives qui commémorent le premier conflit mondial. Il est sous format électronique pour la simplicité de sa transmission, il est gratuit pour permettre à chacun d’y accéder. Il est conçu comme un outil simple et pratique pour l'érudit tout en étant précis dans le recensement des sources pour le spécialiste de la Grande Guerre.

mardi 19 novembre 2013

les Evangiles et le toucher


 

Le toucher dans les Evangiles

Marie Laure Veyron

Paris, Le Cerf, 2013. 207 pages.

 

Dans cet ouvrage Marie-Laure Veyron aborde les Evangiles par l’intermédiaire de la question du corps. Elle insiste notamment sur l’importance du « toucher » à travers les textes : le toucher de Jésus ou le toucher des foules, des malades, des femmes. Ces gestes sont abordés sous différents angles : gestes de  désespoir, de  guérison, de  compassion,  de  transgression ou de  libération…  Dans les Evangiles Jésus apparaît comme celui qui « se laisse toucher » et comme celui « qui prend l’initiative  de toucher l’autre » ; cette attitude nous révèle quelque chose de Dieu : assumant sa pleine humanité Jésus nous dit le Père, Dieu aux « entrailles de miséricorde »

LES ECRITS DE CLAIRE D'ASSISE


Claire d’Assise

Ecrits,Vies, documents

Direction et traduction de Jacques Delarun et Armelle le Huërou

Paris, Le Cerf, 2013. 1104 pages.

Après le volum consacré à Saint François d'Assise voici celui consacré à Claire d’Assise. Elle apparaît comme un véritable auteur passant des méditations  à la rédaction de sa « Forme de vie de l’Ordre des Sœurs pauvres »faisant d’elle la première femme ayant composé une réglementation de la vie religieuse pour d’autres femmes. 

Son projet institutionnel de monastères pauvres se construit avec le soutien des papes puis dans une tension entre  l’idéal franciscain et les pressions de la hiérarchie ecclésiastique pour une vie monastique traditionnelle. 

Sa conception de la pauvreté plus sereine que celle de François est  de partager la condition de vie des pauvres et acquérir la légèreté de l’âme pour voir le Christ dans chaque personne. Claire n’est pas seulement une pale copie
de François au féminin mais un accomplissement du message évangélique.

vendredi 15 novembre 2013

attention : un changement d'horaires lundi matin


        LA BIBLIOTHEQUE DIOCESAINE SERA OUVERTE

        A PARTIR DE 10 HEURES CE LUNDI 18 NOVEMBRE 2013

mardi 12 novembre 2013

Congar, Malègue et Certeau formateurs du Pape François

Dans le long entretien que le Pape François a accordé aux revues jésuites (voir par exemple le numéro d’Etudes d’octobre), il cite les auteurs et institutions qui ont participé à sa formation depuis le début de son ministère. Parmi eux, trois Français, le romancier et essayiste Joseph Malègue (1876-1940), le Père Michel de Certeau (1925-1986) et le Cardinal Yves Congar (1904-1995).



 
La notoriété de ces trois auteurs perdure aujourd’hui de manière différente selon le genre d’écriture de chacun. Joseph Malègue est un écrivain connu pour son roman Augustin ou le Maître est là. Il est le contemporain du bouleversement de la société qu’a très bien décrit également René Bazin pour l’ouest de la France. Il est romancier et essayiste et surnommé le Proust catholique. Ses œuvres sont conservées nombreuses dans les bibliothèques religieuses. A la bibliothèque Mgr Depéry, vous trouverez :


De l'annonciation à la nativité. - Paris : Flammarion, 1935. - 175 p.
Pénombre : Glanes et approches théologiques. - Paris : Spes, 1939. - 234 p.
Pierres noires : les classes moyennes du Salut. - Paris : Spes, 1958. - 905 p.

lundi 11 novembre 2013

Les réunions des bibliothécaires de la Province se poursuivent

Après deux premières réunions en début d’année à la bibliothèque Mgr de Provenchères du diocèse d’Aix et Arles puis au Mistral à Marseille, c’est à l’abbaye de Rosans (diocèse de Gap et d’Embrun, Hautes-Alpes), que les bibliothécaires ecclésiastiques du Sud-Est ont été accueillis, le 8 novembre 2013. Cette rencontre était à forte dominante monastique puisque les bibliothèques des monastères de Jouques et du Barroux étaient aussi présentes avec celles des diocèses d’Aix et de Gap.

mardi 5 novembre 2013

Jean Giono


A travers un documentaire, Charly Baile et René Mannent rendent hommage à Jean Giono, l’un des auteurs de son époque (1885-1970) les mieux connus aujourd’hui.


Nous avions déjà évoqué l’homme dans une newsletter par le biais de la recension de Jean Giono à Manosque : Le Paraïs, la maison d’un rêveur, par Sylvie Giono. L’œuvre de l’écrivain évoque les questions qui lui sont contemporaines, par exemple la guerre et ses horreurs avec Le Grand troupeau. Des titres sont ouvertement poétiques : Jean le bleu, Que ma joie demeure et bien évidemment Le Hussard sur le toit ! Des livres ont fait l’objet d’éditions de prestige comme Le Serpent d’étoiles par Ferenczi en 1937 (édition originale en 1933 par Grasset).


Giono est aussi l’écrivain de la Haute-Provence et du sud des Alpes. Ainsi, avec Un de Baumugnes, il publie un roman mettant en scène la société villageoise des Hautes-Alpes.
 
 
 
 
 
 
 

dimanche 3 novembre 2013

Semaines religieuses et bulletins paroissiaux, des sources pour l’histoire


« Semaines religieuses et bulletins paroissiaux, des sources pour l’histoire », in Archives de l’Eglise de France, bulletin de l’Association des Archivistes de l’Eglise de France, n° 79, 1er semestre 2013, 96 p.

 
Les bulletins paroissiaux et diocésains ont fait l’objet d’une journée d’étude organisée par la Bibliothèque nationale de France en partenariat avec l’Association des archivistes de l’Eglise de France et Sciences Po, le 15 février 2012. Les actes de cette journée viennent de paraître dans le cadre du bulletin de l’Association des archivistes de l’Eglise de France.

Ces organes de presse sont nés à la fin du XIXe siècle, l’étude allant jusqu’à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Les actes font la part belle à l’histoire événementielle avec la guerre de 1870, la Séparation des Eglises et de l’Etat, la Libération… ainsi qu’à l’histoire des idées (l’Action française notamment), tous ces moments forts étant éclairés par la presse officielle de l’Eglise. Celle-ci, dans ses organes locaux, donne aussi à voir l’histoire des diocèses sous un aspect peu exploité par les historiens et sociologues.

La comparaison avec la presse catholique des pays voisins ainsi qu’un prolongement de la Seconde Guerre mondiale jusqu’aux media Internet (comme le suggère Philippe Boutry dans la conclusion) seraient d’intéressants sujets d’histoire immédiate (les analyses locales du mariage pour tous par exemple) ou de sociologie (qui sont les catholiques d’aujourd’hui ?).

jeudi 17 octobre 2013

LE GENRE


LE GENRE


GENESE. LE GENRE COMME DONNEE SOCIALE

               Le genre (du latin « genus » devenu « gendre » en français ) est un concept utilisé en sciences sociales pour désigner les différences non biologiques entre les hommes et les femmes tandis que le sexe désigne les différences biologiques. Ce mot a d’abord désigné une catégorie puis  le « sexe ». Emprunté au vocabulaire grammatical,  il a été popularisé par les mouvements féministes vers 1970 et a progressivement remplacé le mot « sexe » dans les sciences sociales : ce sont les « études du genre » ou « gender’studies »

               Contrairement aux idées reçues ce concept est  apparu en France. En 1949 Simone de Beauvoir écrivait dans le Deuxième sexe : « On ne nait pas femme on le devient ». Dans cette dynamique des penseurs français (Deleuze, Derrida, Foucauld) se sont emparé de cette idée développée dans la « French Theory ».

Utilisée dans les années 1950 dans les milieux médicaux américains le genre l’est par les féministes vers 1970 pour démontrer que les inégalités entre les hommes et les femmes sont issues de facteurs sociaux-culturels plutôt que biologiques.

               Dans ces années des sociologues considèrent que le « genre » est l’identité construite par l’environnement sociale des individus : la « masculinité » ou la « féminité » ne sont pas des données « naturelles » mais le résultat de mécanismes de construction, de reproduction sociale. L’identité de genre a traits aux rôles attribués aux personnes selon le sexe à une époque et dans une culture donnée.


CRITIQUES DES ETUDES ET DU CONCEPT DE GENRE

Les termes « théorie du genre» ou « théorie du gender » suscitent des polémiques dans le monde politique, universitaire ou religieux.

Ces expressions  apparaissent dans le monde francophone – surtout en France - dans les années 1990 chez les auteurs catholiques rejetant ce qu’ils voient comme une idéologie déstabilisant les rapports femmes-hommes et une idéologie remettant en cause l’organisation des sociétés considérée comme « naturelle ». Elles désignent les recherches universitaires ou les politiques d’émancipation des femmes et de luttes contre les stéréotypes sexuels. Pour les universitaires ce n’est pas une théorie mais un outil à penser.


BIBLIOGRAPHIE

BEAUVOIR, Simone. – Le deuxième sexe. - Paris, Gallimard, 1949.

BERENNI, Laure. CHAUVIN, Sébastien… Introduction aux études sur le genre. – Paris, Editions De Boeck, 2012.

 BOURDIEU, Pierre. – la domination masculine. – Paris,  Le Seuil, 1998.

BUTLER, Judith. – Troubles dans le genre. Le féminisme et la subversion de l’identité. – Paris, La Découverte, 2006.

BUTLER, Judith. – Ces corps qui comptent. De la matérialité et des limites discursives du « sexe ». – Paris, Editions Amsterdam, 2009.

CLAIR, Isabelle. – Sociologie du genre : Sociologies contemporaines. – Paris, Armand Colin, 2012.

DELPHY, C. – Sexe et genre. De la hiérarchie entre les sexes. – Paris, CNRS, 2003.

FASSIN, Eric avec MARGRON, Véronique. – Homme, Femme, quelle différence ? La théorie du genre en débat. Paris, Editions Salvator, 2011.

HERITIER, Françoise. – Masculin/Féminin. I. La pensée de la différence. - Paris, Odile Jacob, 1996.

HERITIER, Françoise. – Masculin/Féminin. II. Dissoudre la hiérarchie. – Paris, Editions Odile Jacob, 2002.

HERITIER, Françoise. – Hommes, femmes : la construction de la différence. – Paris, Editions Le Pommier, 2010.

GUIBERT, G.-C. – C’est pour un garçon ou pour une fille ? La dictature du genre. – Paris, Autrement, 2004.

JAUNAIT, Alexandre. CHAUVIN, Sébastien… Introduction aux Gender Studies : manuel des études sur le genre. – Paris, Editions De Boeck, 2008.

THERY, Isabelle. – La distinction de sexe : une nouvelle approche de l’égalité. – Paris, Odile Jacob, 2007.

ETUDES DE GENRE


ETUDES DE GENRE

DEFINITION

Les « études de genre » ou « gender studies » sont un champ d’études et de recherche regroupant  le champ des disciplines universitaires si bien que  les études de genre peuvent être considérées comme une discipline à part entière.

Ces études proposent une réflexion sur les identités sexuées et sexuelles ; elles répertorient ce qui définit le féminin et le masculin dans différents lieux, à des époques différentes et s’interrogent sur la manière dont les normes se reproduisent au point de devenir une norme naturelle.


LES « GENDERS’STUDIES »

Contrairement à une idée reçue le concept de genre n’est pas un produit anglo-saxon. En 1949 Simone de Beauvoir faisait paraître son ouvrage « Le deuxième sexe » où elle écrivait : « On ne nait pas femme, on le devient ».

 Dans cette dynamique s’est forgé dès 1970  ce que l’on appelle la « french theory » regroupant des auteurs français (Derrida, Deleuze, Foucault…) qui vont réfléchir sur ce thème. Le terme « genre » (du latin « genus »  signifiant « gendre » en français) apparait dans les années 1970-1980 dans les universités nord-américaines sous le nom de « gender studies ». Utilisé en sciences sociales pour étudier les différences non biologiques entre femmes et hommes, il étudie dans les années 1990 les rapports de pouvoirs construits à partir des rôles socialement attribuées. Ces travaux servent aux mouvements féministes pour leurs revendications.

Dans les années 1980-1990 on voit l’évolution des études féministes : questionnant le rapport entre les sexes dans la société elles distinguent le « genre » et le « sexe » pour s’interroger sur la construction des rôles que la société dévolue « naturellement » à chacun.

CONCLUSION

Les « études de genre » parlent de l’égalité entre les femmes et les hommes  dans la société sans pour autant nier les différences. Ce qui inquiètent ou questionnent se sont à la fois les ambiguïtés dues au vocabulaire et aux dérives observés. ? Faut-il pour autant y voir une volonté de « déconstruction » de la société ?


BIBLIOGRAPHIE

BEAUVOIR, Simone. – Le deuxième sexe. - Paris, Gallimard, 1949.

BERENNI, Laure. CHAUVIN, Sébastien… Introduction aux études sur le genre. – Paris, editions De Boeck, 2012.

 BOURDIEU, Pierre. – la domination masculine. – Paris,  Le Seuil, 1998.

BUTLER, Judith. – Troubles dans le genre. Le féminisme et la subversion de l’identité. – Paris, La Découverte,2006.

BUTLER, Judith. – Ces corps qui comptent. De la matérialité et des limites discursives du « sexe ». – Paris, Editions Amsterdam, 2009.

CLAIR, Isabelle. – Sociologie du genre : Sociologies contemporaines. – Paris, Armand Colin, 2012.

DELPHY, C. – Sexe et genre. De la hiérarchie entre les sexes. – Paris, CNRS, 2003.

FASSIN, Eric avec MARGRON, Véronique. – Homme, Femme, quelle différence ? La théorie du genre en débat. Paris, Editions Salvator, 2011.

HERITIER, Françoise. – Masculin/Féminin. I. La pensée de la différence. - Paris, Odile Jacob, 1996.

HERITIER, Françoise. – Masculin/Féminin. II. Dissoudre la hiérarchie. – Paris, Editions Odile Jacob, 2002.

HERITIER, Françoise. – Hommes, femmes : la construction de la différence. – Paris, Editions Le Pommier, 2010.

GUIBERT, G.-C. – C’est pour un garçon ou pour une fille ? La dictature du genre. – Paris, Autrement, 2004.

JAUNAIT,  Alexandre. CHAUVIN, Sébastien… Introduction aux Gender Studies : manuel des études sur le genre. – Paris, Editions De Boeck, 2008.

La Fable mystique de Michel de Certeau


 

La fable mystique : II. XVIè-XVIIè siècle

Michel de Certeau

Paris, Editions Gallimard, 2013. 390 pages.


 
Michel de Certeau travaillait à ce livre quand il est décédé en 1987. Luce Giard – son exécutrice testamentaire – a rassemblé des inédits et des articles déjà publiés. Michel de Certeau – qui avait déjà présenté « La fable mystique : XVIè-XVIIè » dans un précédent tome - explore un continent de la culture des XVIè et XVIIè siècles : la mystique ; il l’explore dans une double perspective : à la fois historique et expressive. A travers l’étude des œuvres de mystiques comme Nicolas de Cues, saint Jean de la croix ou Pascal l’auteur les fait revivre dans toute la complexité de leur personnalité et des conditions historiques dans laquelle ils ont évolué. Il nous dit combien le « discours mystique » s’efforce de traduire l’ineffable dans un langage humain.

POUR UNE PASTORALE DES JEUNES

 La jeunesse : une passion, une vision

par Doug Fields

Paris, Editions Ministères Multilingues, 2010.

 
 

 La jeunesse : une passion, une vision : c' est à la fois une proposition et un témoignage de ce qui peut être mis en oeuvre dans la mission auprès des jeunes.

Fondé sur 5 objectifs ( l'adoration, le service, l'évangélisation, la communion et la formation ) et définissant  5 niveaux d'engagement (le quartier,les habitués, les membres, les engagés et les consacrés ) ce livre ouvre des possibilités pour accueillir, accompagner, faire grandir dans la foi avec discernement.

Chaque chapitre présente très clairement les objectifs et la mise en oeuvre, illustrés par des exemples concrets et  se termine par des fiches pratiques (activités pour les jeunes, aide à la réflexion pour les adultes).

Les  appendices et la table des matières permettent de retrouver facilement les différentes étapes de la pédagogie développée tout au long de l'ouvrage.

C'est un outil de travail :  il invite à penser autrement notre rapport à la jeunesse dans la transmission de la Foi.

Il me semble nécessaire de se l'approprier, seul ou/et  en équipe, pour qu'il soit ajusté au plus près du public visé.

Publication par Odile Alvarez, Aumônerie de l'Enseignement Public

LES NOUVEAUTES DU MOIS D'OCTOBRE


LISTE DES OUVRAGES DU MOIS D’OCTOBRE 2013

 

BIRMELE, André. – L’horizon de la grâce : la foi chrétienne. – Paris, Le Cerf, 2013. 508 pages.

BOUCHOT, Karin et Claude. – Historique d’une amitié exceptionnelle entre un homme extraordinaire Mgr. Jean-Charles Thomas et deux êtres ordinaires. – Paris, Editions BOD, 2008. 52 pages.

BOUCHOT, Karin et Claude. – Si Dieu est amour, pourquoi le mal ? – Paris, Editions BOD, 2011. 84 p.

BOYARIN, Daniel. – Le Christ Juif : à la recherche des origines. – Paris, Le Cerf, 2013. 190 pages.

CERTEAU, Michel de. – La fable mystique : XVIè-XVIIè siècle. Tome II. – paris, Gallimard, 2013.390 pages.

 COTHENET, Edouard. – Paul, serviteur de la nouvelle Alliance : selon la 2ème épître aux Corinthiens. – Paris, Le Cerf (collection Lire la Bible), 2013. 118 pages.

COMMISSION THEOLOGIQUE INTERNATIONALE.- Textes et documents I (1969-1985). – Paris, Le Cerf, 2013. 461 pages.

COMMISSION THEOLOGIQUE INTERNATIONALE. – Documents II : 1986-2009. – Paris, Le Cerf, 2013. 690 pages.

COULANGE, Pierre. – Quand Dieu ne répond pas : une réflexion biblique sur le silence de Dieu. – Paris, Le Cerf (collection Lire la Bible), 201232 pages.

PAUL, André. - Autrement la Bible : mythe, politique et société. - Paris, Bayard/Le Grand livre du mois, 2013. - 307 pages.

FLAGEAT, Marie-Claude. – Les jésuites français dans la Grande Guerre : témoins, victimes, héros, apôtres. – Paris, Le Cerf, 2013. 597 pages.

GARCIA, Jaime. – Lire l’Evangile de saint Mathieu à la lumière de saint Augustin. – Tome 1, Tome 2,  Tome 3. Paris, le Cerf, 2013. – 211 pages + 405 pages + 374 pages.

MAURICE ZUNDEL : un christianisme libérateur : Actes du colloque de Paris les 7, 8 et 9 mars 1997 à l’occasion du centenaire de sa naissance. – Sillery (Québec), Editions Anne Sigier, 1998. 315 pages.

MAURICE ZUNDEL ; philosophe, théologien, mystique (Faculté de théologie/Université de fribourg) : actes de la semaine interdisciplinaire, 16 au 19 avril 2012. – Paris, Parole et Silence, 2013. 222 pages.

MOOG, François (dir.) ; MOLINARIO, Joël (dir.). – La catéchèse au service de la Nouvelle évangélisation actes du VIè colloque International de l’ISPC (Paris, du 5 au 8 mars 2013). - Paris, Institut Catholique de Paris/DDB, 2013. 180 pages.

ROUET, Albert. – L’étonnement de croire. – Paris, les Editions ouvrières, 2013. 187 pages.

ROUX-ALPHERAN, Ambroise-Thomas. – Aix sous la Terreur : la Révolution française : 26 avril 1795au 12 août 1796. – Vauvenargues (13), Editions Desbaumes, 2013. 282 pages.

ROUX-ALPHERAN, Ambroise-Thomas. – Aix sous la Terreur : la Révolution française : 13 août 1796 au 31 décembre 1797. – Vauvenargues (13), Editions Desbaumes, 2013. 267 pages.

 SESBOÜE, Bernard. – Histoire et théologie de l’infaillibilité de l’Eglise. – Bruxelles, Editions Lessius, 2013. 381 pages.

SCHENKER, Adrian. – Une bible archétype : les parallèles de Samuel-Rois et des chroniques. – Paris, Le cerf, 2013.  199 pages.

SERVICE NATIONAL DE PASTORALE LITURGIQUE ET SACRAMENTELLE. – Le ministère liturgique des diacres : guide pastoral. – Paris, Le Cerf/CNPLS (collection Guides. Célébrer), 2013. 141 pages.

SMITH, Daniel A. – Nouvelle visite au tombeau vide. – Paris, Le Cerf (Lectio divina), 2013. 409 pages.

VERLINDE, Joseph-Marie. – L’idéologie du gender : comme identité reçue ou choisie ?. –Mesnil-saint-Loup (10190), Editions Le Livre Ouvert, 2012. 109 pages.

VEYRON, Marie-Laure. – Le toucher dans les Evangiles. – Paris, Le Cerf (collection Lire La Bible), 2013. 207 pages.

VOGELS, Walter. – Elie et ses fioretti : 1 Rois 16, 29 – 2 Rois 2, 18. – Paris, le Cezrf, 2013. 201 pages.

WENIN, André. – L’art de raconter la violence dans le livre des Juges. – Bruxelles, Editions Lessius, 2013. 255 pages.

mardi 15 octobre 2013

Une biographie de Mahomet

Olivier Hanne, Mahomet, le lecteur divin, Paris, Belin, 2013, 271 p.

Cette nouvelle biographie du prophète de l’islam par Olivier Hanne chez Belin est issue d’une révision totale d’un ouvrage précédent édité chez Giovanangeli en 2008. Il est peu de dire que l’auteur offre une œuvre déjà abondante : par exemple Innocent III déjà chez Belin en 2012 ou le traité de Jacques Gélu sur Jeanne d’Arc aux Presses universitaires de Provence en 2012 également. Olivier Hanne est arabophone, son champ de recherche s’étend notamment aux relations entre le monde musulman et l’Occident chrétien au Moyen Age.

Dans son anthologie des écrits militaires (De la Guerre au Moyen Age, Giovanangeli, 2012), Olivier Hanne avait longuement montré la complexité des relations islamo-chrétiennes au temps des croisades (XIe – XIIIe siècles) entre confrontations territoriales, rivalités entre chrétiens et conquêtes et reconquêtes des Lieux saints.

lundi 14 octobre 2013

Félibrige & Religions

 
 
Félibrige & religions
Regis Bertrand (dir.), Centre d'Etudes d'Histoire Religieuse Méridionale, Marseille : ed. La Thune, 2008, 228 p.
 
Le Félibrige est une association qui a été fondée en 1854, dont le but est de promouvoir l'usage de l'occitan et d'en codifier l'orthographe. Répondant à une aspiration locale forte de restaurer la langue et la culture d'oc, cette organisation s'est rapidement développée dans toute l'aire géographique, qui recouvre 32 départements. Ce mouvement se définit lui-même comme apolitique et laïc.
Dans cet ouvrage, qui regroupe les contributions d'une dizaine de spécialistes, sont analysés les rapports entre le Félibrige et l'Église catholique, certains prêtres étant très impliqués, mais aussi avec les Juifs de Provence et les Protestants, très présents en Languedoc. Jusqu'au Concile Vatican II, le provençal et l'occitan n'ont pas leur place dans la liturgie. Pourtant, le Félibrige travaille sur la traduction des Ecritures saintes, du missel, sur la prédication en langue d'oc. C'est les félibres qui ont mis en place la tradition des 13 desserts de Noël.

jeudi 3 octobre 2013

La Bible : 1913-2013, cent années de nouvelles traductions

Voici comme promis l'enregistrement de la conférence du Père Pierre Fournier données pour les Journées du Patrimoine, en deux parties, sur le site du diocèse de Gap.

Une amitié précieuse avec le Pape Jean-Paul II


 
Wanda Poltawska, Journal d’une amitié, 2011
 
Polonaise, médecin et déportée à Ravensbrück, Wanda Poltawska rappelle sur près d’un demi-siècle les remous et les« états » de son âme. Soutenue par son amitié avec Jean-Paul II, elle nous fait découvrir au fil des pages ses doutes et ses interrogations sur une humanité capable du pire, qui ne trouvent leurs réponses que dans un rapport au Christ et dans une lutte de chaque instant pour préserver la vie, l’enfance et la féminité. Malgré le style du journal intime qui a tendance à« hacher » ses réflexions, son récit est à la fois pudique et lumineux, réaliste et profond.

vendredi 27 septembre 2013

SAINT CESAIRE D'ARLES


Arles se mobilise pour célébrer saint Césaire

Jusqu’au 31 octobre, une exposition retrace la vie de Césaire d’Arles qui, en 513, fut le premier évêque à recevoir du pape le pallium, écharpe de laine symbolisant le lien avec l’Église de Rome.

Pardonner... jusqu'où ?

Paul-Dominique Marcovits. - Pardonner... jusqu'où ?
Paris : Cerf (Epiphanie), 2013. - 98 p.



Pardonner est un chemin long et difficile, à proportion de l'évènement qui a blessé. Pourtant, c'est aussi un acte libérateur, pour celui qui a été offensé comme, souvent, pour l'offenseur.
 Cet ouvrage regroupe les conférences données pour le Carême dans la chapelle de la Médaille miraculeuse rue du Bac à Paris en 2012. En se référent constamment à la Bible, Paul-Dominique Marcovits construit son discours comme autant de balises sur le chemin du pardon. Il faut du temps pour pardonner, mais aussi avoir la foi. Comment se pardonner en couple, dans la vie fraternelle, en amitié, tout cela sous le regard de Dieu ?

lundi 23 septembre 2013

Session angélique au Laus

Session angélique (29 septembre-2 octobre)


 
Session prêchée par le père Ludovic Frère, recteur du sanctuaire, et le frère Bonaventure, théologien.
"Le sanctuaire Notre-Dame du Laus est le lieu des plus longues apparitions mariales au monde, pendant 54 années. Mais c’est aussi un sanctuaire angélique ; Benoîte Rencurel a reçu davantage encore de messages de la part des anges que de la Vierge. On compte ainsi 500 interventions angéliques, qui offrent une véritable spiritualité sur les anges, ainsi qu’une solide catéchèse angélique, fidèle à l’enseignement de l’Église."
Entre la fête des archanges (29 septembre) et celle des anges gardiens (2 octobre), le sanctuaire du Laus propose donc une session sur les anges, ouverte à tous.

dimanche 22 septembre 2013

Pour faire face à une séparation

Quand le couple se sépare : Parcours de guérison
Thierry Maucour
Paris : Artège, 2012. 124 p.

Thierry Maucour s'adresse ici aux personnes récemment séparées ou divorcées, qui peuvent être plus ou moins éloignées de l'Église. Sans jugement, il vient les rejoindre là où elles sont dans leur chemin vers la guérison et le pardon, mais aussi dans leur rencontre avec le Christ. Au terme de leur accompagnement spirituel, de leur processus de reconstruction, il leur fait cette proposition surprenante : et s'ils choisissaient de rester fidèles au conjoint dont ils sont séparés ?

jeudi 19 septembre 2013

Les Journées du Patrimoine à Gap : des siècles de traductions de la Bible

Parmi les nombreuses animations coordonnées par le Service de la Culture de la Ville de Gap pour les Journées européennes du Patrimoine ces 14 et 15 septembre, le Service diocésain de la Formation et la Bibliothèque diocésaine Mgr Depéry ont collaboré à la valorisation de leur patrimoine commun, la Bible, dans la diversité de ses éditions. Sur les deux journées, une exposition a été ouverte à Gap, à la Maison diocésaine, et quatre conférences ont attiré un public très intéressé et attentif.
L'exposition présentait des Bibles dont on a pu admirer la diversité des époques et des genres, jusqu'à une "Bible comique" où les dessinateurs ont illustré de célèbres épisodes avec Noé, le roi David, les prophètes comme Jonas,..épisodes racontés selon l'humour biblique. Cette Bible, toutefois, laissait la priorité aux Bibles de travail, en français, en hébreu ou en grec, Bibles anciennes, en latin, comme une édition de la Vulgate ou de Nicolas de Lire avec une glose, ou récentes, destinées aux familles, aux jeunes ou aux enfants.

mardi 10 septembre 2013

Conférence et exposition autour des Bibles anciennes et modernes


Pour les Journées du Patrimoine, le Service de Formation permanente et la Bibliothèque diocésaine de Gap organisent une exposition et des conférences autour des Bibles anciennes et modernes.

A la Maison diocésaine, 9 rue Capitaine de Bresson (derrière la Sécurité Sociale)
Exposition ouverte de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 17h30 le samedi, de 14h00 à 18h30 le dimanche.
Conférence du Père Pierre Fournier : samedi 15h00, dimanche 17h00.
Conférence d'Hélène Biarnais : horaires encore à définir.

Présentation de l'exposition virtuelle http://biblesgap.wordpress.com/

lundi 9 septembre 2013

La première encyclique du pape François commentée par Mgr. Dufour


Le 29 juin 2013, un peu plus de 100 jours après son élection, le pape François a signé sa première encyclique. « Une lettre écrite à quatre mains » dira-t-il. Et il écrit : « Benoît XVI avait déjà pratiquement achevé une première rédaction…

dimanche 8 septembre 2013

SAINT CESAIRE


 

Césaire d'Arles

Christian Goux, Marie-José Delage, Louis-Bernard Koch

Paris, Editions du Triomphe, 2013. 40 pages.

 

samedi 7 septembre 2013

La Bible au centre de la session des Chrétiens dans l'enseignement public

Perpétuer des rencontres presque centenaires, entretenir l'amitié entre des participants qui se connaissent depuis longtemps, se ressourcer auprès de Notre-Dame du Laus... C'est un programme riche qu'ont réalisé les Chrétiens dans l'enseignement public (CDEP) durant leur semaine annuelle de retraite, du 26 août au 2 septembre 2013.

 


Parmi toutes les activités, le père Jean-Marie Dezon, de l'équipe presbytérale de Saint-Arnoux de Gap et aussi enseignant au Télé-enseignement biblique de Toulouse, a donné deux jours de récollection sur le thème de la Sagesse biblique – les écrits sapientiaux. Le public a trouvé cette partie de la session « passionnante » et « merveilleuse ». Il faut dire que beaucoup ont « un réel intérêt pour l'étude biblique et théologique », certains étant même hébraïsants.

Une autre journée a été consacrée à la Bible, avec une conférence donnée par Hélène Biarnais, bibliothécaire à la bibliothèque Mgr Depéry. Elle a expliqué les rapports entre le développement de l'imprimerie et celui des études bibliques du XVIe siècle à nos jours. Les participants ont pu, ensuite, découvrir les richesses de la bibliothèque diocésaine en ce domaine : Bibles à partir du XVIe siècle, commentaires, gloses, traductions notamment par Lemaître de Sacy et, enfin, un exemplaire en occitan récemment acquis.
 
 
L'accueil et le calme de Notre-Dame du Laus ont incité certains participants à prolonger leur séjour au-delà de la date officielle de clôture de la session.

Luc-André Biarnais



Contacts :

Chrétiens dans l'enseignement public
http://www.cdep-asso.org/
67 rue du faubourg Saint-Denis
75010 Paris
01 43 35 28 50