mardi 20 décembre 2011

BIBLIOTHEQUE : FERMETURE ANNUELLE




FERMETURE ANNUELLE DE LA BIBLIOTHEQUE DIOCESAINE


LA BIBLIOTHEQUE DIOCESAINE SERA FERMEE DU MERCREDI 21 DECEMBRE 2011 AU MERCREDI 04 JANVIER 2012

lundi 19 décembre 2011

SAINT AUGUSTIN

MARCEL NEUSCH

Saint Augustin : Splendeur et misère de l’home
Paris, Le Cerf, 2011. 304 pages.


Spécialiste de Saint Augustin, l’auteur – dans la suite de ses précédents ouvrages – propose de nous faire comprendre la théologie de ce grand penseur chrétien. A partir de l’axiome augustinien : « Me connaître, Te connaître », il retrace son itinéraire spirituel de sa conversion à son engagement ecclésial et social. Le titre « Splendeur et misère de l’homme » veut faire ressortir la cohérence de la pensée de Saint Augustin articulée autour de deux pôles incontournables : l’homme et Dieu. La connaissance de soi, celle de Dieu sont étroitement liées et s’éclairent mutuellement : elle se déploie sous la forme d’un dialogue entre le « Je » et le « Tu ». La vérité sur soi, comme la vérité sur Dieu, se reçoivent de Dieu habitant le cœur de chacun.



JOHN W. O’MALLEY

L’Evènement Vatican II
Bruxelles, Lessius, 2011. 446 pages.


Livre idéal pour ressaisir tout le Concile Vatican II à l’occasion du cinquantième anniversaire. L’auteur fait preuve d’une hauteur de vue et d’une sérénité précieuse qu’on ne peut trouver qu’avec un certain recul et d’un talent d’historien et d’enseignant. C’est un récit complet et vivant très sur les différents courants qui traversaient l'assemblée, sans jamais tomber dans le simplisme partisan. Il donne au contraire de la profondeur aux enjeux essentiels des débats, débats qui nous habitent encore aujourd'hui. Ce livre sera très utile à tous ceux qui sont contemporains de Vatican II. On peut le recommander pour comprendre un événement ecclésial majeur dont Benoît XVI après Jean-Paul II ne cesse de rappeler l'importance.



LISTE DES OUVRAGRS DE DECEMBRE 2011




ALVAREZ, Tomas. – Introduction aux œuvres de Thérèse d’Avila. [2]. – Le Chemin de Perfection. – Paris, le Cerf, 2011. 141 pages.

ALVAREZ, Tomas. – Introduction aux œuvres de Thérèse d’Avila. [3]. Le livre des Fondations. – paris, le Cerf, 2011. 134 pages.

AVIT DE VIENNE. – Eloge de Consolatoire de la chasteté : Sur la virginité. – Paris, Le Cerf (collection Sources chrétiennes), 2011. 245 pages.

BENOIT XVI. – L’esprit de la musique. – Perpignan, Editions Artège, 2011. 219 pages.

BIANCHI, Enzo. – Les paradoxes de la croix : Entretiens avec Gabriella Caramore. – Paris, Médiaspaul, 2001. 107 pages.

BOUTHORS, Jean-François. – Paul, le juif. – Paris, Parole et Silence, Collège des Bernardins, 2011. 193 pages.

CHENAUX, Philippe ; KLARSFELD, Serge ; Grupp, Gary ; etc… - Pie XII et la Shoah : le choix du silence ? – Paris, Téqui, 2011. 85 pages.

CONFERENCE EPISCOPALE ITALIENNE. – Lettre aux chercheurs de Dieu. – Paris, Le Cerf, 2010.138 pages.

DELIO, Ilia. – L’humilité de Dieu : Une perspective franciscaine. – Paris, les Editions franciscaines, 2011. 193 pages.

DIOCESE DE NANTERRE. – 16 questions à un chrétien. – Paris, Bayard, 2010. 125 pages.

EVAGRE LE PONTIQUE. – Histoire ecclésiastique : livres I-III. – Paris, Le cerf (Sources chrétiennes), 2011. 582 pages.

GUILLAUME MONACHI. – Contre Henri schismatique et hérétique. Suivi de Contre les hérétiques et les schismatiques (anonyme). – Paris, le cerf (collection Sources chrétiennes), 2011. 340 pages.

GUYOT-DE-LOMBARDON, Chantal ; JOUANNAUD-BESSON, Magali. – Marie et Joachim Gasquet : Deux écrivains de provence à l’épreuve du temps : une biographie littéraire. Aix-en-Provence, Académie d’Aix Editions, 2011. 270 pages.

LETHEL, François-Marie (o.c.d.). – La lumière du Christ dans le cœur de l’Eglise : Jean-Paul II et la théologie des saints : Retraite de carême avec Benoît XVI. – Paris, Parole et Silence, 2011. 306 pages.

MATTHEEUWS, Alain. - «Et les deux deviendront une seule chair» : Une théologie évolutive et cohérente de la différence sexuelle et du mariage. – Paris, Parole et Silence, Collège des Bernardins, 2008. 220 pages.

MATTHEEUWS, Alain. - Les sacrements de l’initiation chrétienne : baptême, confirmation, eucharistie. – 2 tomes. – Paris, Collèges des Bernardins, 2010. 201 pages et 196 pages.

NAUDET, Jean-yves. - La doctrine sociale de l’eglise : une éthique économique pour notre temps. – Aix-en-Provence, Presses Universitaires d’Aix-Marseille, 2011. 327 pages.

RATZINGER, Georg. – Mon frère, le pape : propos recueillis par Michael Hesemann. – Paris, Bayard, 2011.318 pages.

SICARD, Patrice. – Théologies victorines : Etudes d’histoire doctrinale médiévale et contemporaine. – Paris, Parole et Silence, Collège des Bernardins, 2008. 244 pages

SICCARDI, Cristina. – Pier Giorgio Frassati : Biographie. – Perpignan, Editions Artège, 2010. 355 pages.

LA DOCTRINE SOCIALE DE L’EGLISE :

UNE ETHIQUE ECONOMIQUE POUR NOTRE TEMPS
Sous la direction de Jean-Yves Naudet
Presses Universitaires d’Aix-Marseille, 2011.


Jean-Yves Naudet, professeur à l’Université d’Aix-Marseille, Membre de l’Académie Catholique de France, regroupe ici des articles et des conférences présentant la doctrine sociale de l’Eglise.

Aujourd’hui le capitalisme est remis en question, chacun s’interroge sur la crise et les aspects éthiques de l’économie ; le monde a besoin d’une éthique que les marchés ne peuvent fournir. Face à ce questionnement la doctrine sociale de l’Eglise apporte une réponse. Elle prend en compte l’Homme dans son intégralité, les notions de bien et de mal, le rôle des institutions. De la fin du XIXè siècle à Benoît XVI elle se fonde sur une anthropologie naturelle et chrétienne qui s’appuie sur la foi et la raison.

jeudi 8 décembre 2011

HENNIN MANKELL

HENNING MANQUEL
L'homme inquiet
Paris, Le Seuil, 2011.

Henning Mankell nous propose à la fois un roman policier palpitant jusque dans les dernières pages et un journal intime de son héros, Wallander . Enquête et tranches de vie se mêlent pour notre plus grand plaisir.


J’ai été tenue en haleine par le déroulement de l’intrigue, ses rebondissements et le dénouement final mais j’ai surtout aimé être dans l’intimité du héros, le voir s’émerveiller de la naissance de sa petite fille Klara, partager ses doutes, ses joies, ses regrets avec sa fille Linda devenue adulte et maman, regarder une dernière fois vers le passé et finalement, après avoir lutté, entrer dans un monde inconnu « qui n’appartient qu’à lui. À lui et à Linda, à lui et à Klara, et à personne d’autre. »

Texte de Odile Alvarez, Aumônerie de l'enseignement public


mercredi 23 novembre 2011

LISTE DE NOVEMBRE 2011

LISTE DES OUVRAGES ACHETES EN NOVEMBRE 2011.









ABADIE, Philippe. – Des héros peu ordinaires : théologie et histoire dans le livre des Juges. – Paris, Le Cerf (collection Lectio divina), 2011. 198 pages.

BONS, E. (Dir.) ; LEGRAND, Th. (Dir.). – Le monothéisme biblique : Evolution, contextes et perspectives. – Paris, Le Cerf (collection Lectio divina), 2011. 458 pages.

BOUTEMY, Marie-françoise. – Prier 15 jours avec Claire Monestès, fondatrice des xavières. – Paris, Nouvelle Cité, 2011. 126 pages.

CONSEIL PONTIFICAL POUR LA FAMILLE. – Gender : La controverse. – Paris, Téqui, 2011. 185 pages.

CRAS, ALABAN. 6 La symbolique du vêtement dans la Bible : pour une théologie du vêtement. – Paris, Le Cerf, 2011. 165 pages.

DIONNE, Christian. – L’Evangile aux Juifs et aux païens : Le premier voyage missionnaire de Paul (Actes 13-14). – Paris, Le Cerf (collection Lectio divina), 2011. 397 pages.

FRASSATI, Luciana. Les dernières heures de Pier Giorgio Frassati. – Paris, Téqui, 2003. 151 pages.

HURTADO, Larry W. « Dieu » dans la théologie du Nouveau Testament. – Paris, Me Cerf (collection Lectio divina), 2011. 196 pages.

JOBERT, Dom Philippe. – Initiation à la philosophie de Jean-Paul I. – Editions Osmose, 2011. 74 pages.

JOURDAN, François. – La Bible face au Coran. : les vrais fondements de l’Islam – Paris, éditions de l’Oeuvre, 2011. 139 pages.

LEONARD, Mgr. André-Joseph. – Agir en chrétien dans sa vie et dans le monde. – Namur (Belgique), Editions Fidélité, 2011. 118 pages.

LEWIS, Bernard. – Le pouvoir et la foi : Questions d’Islam en Europe et au Moyen-Orient. – Paris, Odile Jacob, 2010. 267pages.

MENCHERINI, Robert. – Midi rouge, imbres et lumières : Une histoire politique et sociale de Marseille et des Bouches-du-Rhône de 1930 à 1950. 3, Résistance t Occupation (1940-1944). – Paris, Editions Syllepse, 2011. 772 pages.

NODE-LANGLOIS, MICHEL. - Disputes philosophiques. – Perpignan, Editions Artège, 2011. 777 pages.

O’MALLEY, John W. – L’Evénement Vatican II. – Bruxelles, Lessius, 2011. 448 pages.

PETITFILS, Jean-Christian. – Jésus. – Paris, Fayard, 2011. 668 pages.

RAHNER, Karl. – Existence presbytérale : Contribution à la théologie du ministère dans l’Eglise. – Paris, Le Cerf, 2011. 432 pages.

REDALIE, Yann. – La deuxième épître aux Thessaloniciens. – Genève, Labor et Fides, 2011. 174 pages.

ROUX, Geneviève. – Petite vie de Claire Monestès. – Paris, Desclée de Brower, 2011. 218 pages.

STINISSEN, Wilfrid (o.c.d.). – Cachés dans l’amour : manuel de vie carmélitaine. – Toulouse, Editions du Carmel, 2011. 253 pages.










jeudi 10 novembre 2011

VATICAN II

L'événement Vatican II

John W. O'Malley, John W.
traduit de l'américain par Marie-Raphaël de Hemptinne, Isabelle Hoorickx-Raucq, Simon Decloux et al.
Lessius , Bruxelles
collection La part-Dieu , numéro 18
Parution : septembre 2011



Voici le livre idéal pour ressaisir aujourd'hui tout le Concile Vatican II à l'occasion du cinquantième anniversaire. L'auteur fait preuve d'une hauteur de vue, d'un équilibre et d'une sérénité extrêmement précieuse qu'on ne peut trouver qu'avec un certain recul, un grand discernement spirituel et tout simplement un beau talent d'historien et d'enseignant. C'est un récit complet et très vivant. Il est particulièrement éclairant sur les différents courants qui traversaient l'assemblée, sans jamais tomber dans le simplisme partisan. Il donne au contraire de la profondeur aux enjeux essentiels des débats, débats qui nous habitent encore aujourd'hui. Ce livre sera très utile à tous ceux qui sont contemporains de Vatican II. On peut le recommander encore plus si c'est possible à ceux qui sont nés après et qui veulent comprendre avec justesse un événement ecclésial majeur dont Benoît XVI après Jean-Paul II ne cesse de rappeler l'importance et qui n'est pas si facile à saisir.









OUVRAGES DE NOVEMBRE 2011

LISTE DES OUVRAGES ACHETES EN NOVEMBRE 2011.






ABADIE, Philippe. – Des héros peu ordinaires : théologie et histoire dans le livre des Juges. – Paris, Le Cerf (collection Lectio divina), 2011. 198 pages.

BONS, E. (Dir.) ; LEGRAND, Th. (Dir.). – Le monothéisme biblique : Evolution, contextes et perspectives. – Paris, Le Cerf (collection Lectio divina), 2011. 458 pages.

CRAS, ALABAN. 6 La symbolique du vêtement dans la Bible : pour une théologie du vêtement. – Paris, Le Cerf, 2011. 165 pages.

DIONNE, Christian. – L’Evangile aux Juifs et aux païens : Le premier voyage missionnaire de Paul (Actes 13-14). – Paris, Le Cerf (collection Lectio divina), 2011. 397 pages.f

HURTADO, Larry W. « Dieu » dans la théologie du Nouveau Testament. – Paris, Me Cerf (collection Lectio divina), 2011. 196 pages.

JOBERT, Dom Philippe. – Initiation à la philosophie de Jean-Paul I. – Editions Osmose, 2011. 74 pages.

JOURDAN, François. – La Bible face au Coran. : les vrais fondements de l’Islam – Paris, éditions de l’Oeuvre, 2011. 139 pages.

LEONARD, Mgr. André-Joseph. – Agir en chrétien dans sa vie et dans le monde. – Namur (Belgique), Editions Fidélité, 2011. 118 pages.

LEWIS, Bernard. – Le pouvoir et la foi : Questions d’Islam en Europe et au Moyen-Orient. – Paris, Odile Jacob, 2010. 267pages.

MENCHERINI, Robert. – Midi rouge, imbres et lumières : Une histoire politique et sociale de Marseille et des Bouches-du-Rhône de 1930 à 1950. 3, Résistance t Occupation (1940-1944). – Paris, Editions Syllepse, 2011. 772 pages.

NODE-LANGLOIS, MICHEL. 6 Disputes philosophiques. – Perpignan, Editions Artège, 2011. 777 pages.

O’MALLEY, John W. – L’Evénement Vatican II. – Bruxelles, Lessius, 2011. 448 pages.

PETITFILS, Jean-Christian. – Jésus. – Paris, Fayard, 2011. 668 pages.

RAHNER, Karl. – Existence presbytérale : Contribution à la théologie du ministère dans l’Eglise. – Paris, Le Cerf, 2011. 432 pages.

REDALIE, Yann. – La deuxième épître aux Thessaloniciens. – Genève, Labor et Fides, 2011. 174 pages.

ROUX, Geneviève. – Petite vie de Claire Monestès. – Paris, Desclée de Brower, 2011. 218 pages.

STINISSEN, Wilfrid (o.c.d.). – Cachés dans l’amour : manuel de vie carmélitaine. – Toulouse, Editions du Carmel, 2011. 253 pages.





CHRETIENS DU MONDE ARABE

Chrétiens du monde arabe



Le printemps arabe suscite espoirs mais aussi interrogations… Entre exil et violences, les communautés chrétiennes, pour certaines déjà auparavant malmenées, dans de nombreux pays autour de la Méditerranée, sont inquiètes : Irak, Egypte, Syrie, Libye, Palestine, Maghreb, Liban… Quel avenir, quels défis ?

Il s’agit de tenter de comprendre cette réalité complexe, mais aussi de ne pas rester passif face aux cris d’alarme de nos frères des Eglises d’Orient.

Jeudi 1er décembre – 20h30


-Salle diocésaine du Chêne de Mambré –


7 cours de la Trinité (Bellegarde)


Aix-en-Provence.


Rencontre-débat


En partenariat avec l’ICM et Chrétiens de la Méditerranée


Soutien diocésain aux Chrétiens du monde arabe


Sous la présidence de Mgr Christophe Dufour


avec :


Boutros Hallaq Syrie, professeur à l’université Paris III


P. Jean-Jacques Pérennès Le Caire, Institut dominicain d’études orientales


Jean-Claude Petit Chrétiens de la Méditerranée, ancien Pdg de La Vie


Et des témoins locaux des Eglises orientales


Débat animé par Jean-Claude Escaffit, journaliste, directeur de la communication de l’archevêché d’Aix.


mercredi 9 novembre 2011

CLAIRE MONESTES

LES XAVIERES


Vie et Spiritualité de leur fondatrice, Claire Monestès


A l'occasion des 90 ans de fondation de la Xavière,


Geneviève Roux*, xavière, présentera son livre :


« Petite vie de Claire Monestès »


(paru en février 2011),


à la Maison Diocésaine d'Aix (salle Mambré) Jeudi 10 novembre, à 20h


La communauté des xavières présente depuis 26 ans sur le diocèse d'Aix et d'Arles (à Istres d'abord, puis aujourd'hui à Aix) vous invite, en partenariat avec la librairie Siloë le Baptistère, à découvrir la figure originale de leur fondatrice et à travers elle la spiritualité qui les fait toujours vivre et qu'elles désirent partager avec d'autres.





Fondatrice de l'Institut religieux ignatien la Xavière, Claire Monestès reste une figure à découvrir. Née à Chambéry en 1880 et morte à Paris en 1939, elle est marquée très tôt par l'élan missionnaire du jésuite Saint François-Xavier et par la spiritualité de Saint Ignace de Loyola. Elle fonde la première communauté de xavières à Marseille en 1921. Passionnée du monde et passionnée de Dieu, Claire Monestès désire rejoindre ceux et celles qui ne connaissent pas le Christ. Par son souci d'être présente au monde sécularisé, elle témoigne d'une intuition spirituelle toujours actuelle.




* Geneviève Roux a été responsable


du Service diocésain de la Catéchèse


d'Aix et d'Arles entre 19g5 et 1992,


spécialisée dans l'audiovisuel





 

CONFERENCE DE GHISLAIN LAFON

L'Eglise en travail de réforme



Par le P. Ghislain LAFONT,


moine bénédictin à la Pierre-qui-vire, professeur émérite de théologie à Rome (Université grégorienne et Athénée Saint-Anselme)


jeudi 13 octobre 2011 à 20 h 30,


salle du “Chêne de Mambré”, Maison diocésaine, 7 cours de la Trinité Aix-en-Provence.






Il présentera son dernier ouvrage L’Église en travail de réforme (Cerf, juin 2011), où il essaye de discerner, au milieu des crises actuelles, des pistes d’espérance à partir de l’Évangile et du nouvel élan donné par Vatican II.







mardi 8 novembre 2011

LES RITES JUIFS

Les questions d’identité ne cessent de travailler nos sociétés et les débats autour des signes religieux de se radicaliser. Au nom de sa vocation à éclairer les racines bibliques de notre culture à la lumière des études récentes, Le Monde de la Bible ne pouvait rester à l’écart de ces débats. Il s'est donc interrogé sur l’origine des « marqueurs » de l’identité juive, se limitant aux emblématiques : la circoncision, le sabbat et les interdits alimentaires.



Nous commencerons par un tour d’horizon de ces pratiques chez les voisins d’Israël. Il permettra de saisir la singularité de la relecture théologique du sabbat et de la circoncision par les rédacteurs de la Torah au moment de la reconstruction nationale après la crise de l’Exil et la théologie « nourrissante » de la vie qui se profile derrière les interdits alimentaires.). Il mesure aussi le rôle de la tradition rabbinique dans la survie d’une identité juive condamnée à disparaître après la fin du Temple en 70 ap. J.-C. Puis il examine l’attitude des premières communautés chrétiennes concernant les observances mosaïques. Enfin, l'on voit comment l’Antiquité
gréco-romaine a perçu les signes extérieurs du judaïsme jusqu’à fantasmer l’image du juif.








MICHEL RONDET

L’ESPRIT, ESPERANCE D’UNE EGLISE EN CRISE



Michel Rondet


Paris, Bayard, 2011. 117 pages.






Au milieu des bouleversements que connaît le monde occidental, des chrétiens souffrent du vieillissement des assemblées souvent désertées par les jeunes générations, s’inquiètent du fossé creusé entre « traditionnels » et « conciliaires ». S’ils ont du mal à trouver leur place dans les structures « officiels », s’ils ne retrouvent pas toujours dans les déclarations de la hiérarchie les préceptes évangéliques espérées, ils sont témoins cependant de renouveaux spirituels, souvent en marge de l’institution ecclésiale. Comment accueillir ces interrogations à la lumière de l’Esprit ? Son Souffle divin bouscule nos catégories pour nous pour nous emporter dans sa nouveauté. Il est là on nous ne l’attendons pas : saurons-nous le reconnaître ?


vendredi 7 octobre 2011

ACHAT DE SEPTEMBRE 2011

LISTE SEPTEMBRE 2011








BIBI, Asia. – Blasphème. – Paris, Editions Oh !, 2011. – 180 pages.

BRUNO DE COLOGNE, LUDOLPHE LE CHARTREUX, DENYS LE CHARTREUX. – Le commentaire des Psaumes des montées : Une échelle de vie intérieure. – Paris, Beauchesne, 2006. 256 pages.

DOCKWILLER, Philippe. – Le temps du Christ : Cœur et fin de la théologie de l’histoire selon Hans Urs von Balthasar. – Paris, Le Cerf (collection Cogitatio fidei), 2011. 356 pages.

KRUIJEN, Christophe J. – Bénie par la Croix :: L’expiation dans l’œuvre et la vie de sainte Thérèse-Bénédicte de la Croix (Edith Stein). – Perpignan, Tempora, 2009. 246 pages.

LAFONT, Ghislain. – Imaginer l’Eglise catholique. Tome II : L’Eglise en travail de réforme. – Paris, Le Cerf, 2011.

MEESSEN, Yves. – L’être et le bien : Relecture phénoménologique. – Paris, Le Cerf (collection Cogitatio fidei), 2011. 239 pages

MEYER, David. – Croyances rebelles : Fakenheim, Rubenstein et Berkovits : théologie juives et survie du peuple juif après la Shoah. – Bruxelles, Lessius, 2011.

NEUSCH, Marcel. – Saint Augustin : Splendeur et misère de l’homme. – Paris, Le Cerf, 2011. 304 pages.

LIVRES POUR LA RENTREE DE SEPTEMBRE

Hans Urs von Balthasar

Le chrétien Bernanos
Paris, Parole et Silence, 2004. 506 pages.

Ordonnant les thèmes de l'œuvre de Bernanos, le théologien dresse le tableau de l’univers du romancier, du chrétien engagé dans son temps. Le lecteur trouve une vaste synthèse : la pensée de Bernanos et son action, les drames des personnages et les combats de l'homme.



Monseigneur Joseph Doré
A cause de Jésus ! Pourquoi je suis demeuré chrétien et reste catholique
Paris, Plon, 2011. 375 pages.

Autobiographie intellectuelle et spirituelle de Joseph Doré, théologien, archevêque. L'auteur retrace son parcours mais s'interroge également sur la crise du catholicisme occidental et définit les défis spirituels du christianisme


Etienne Fouilloux
Eugène cardinal Tisserand (1884-1972) : Une biographie.
Paris, Desclée de Brouwer, 2011. 717 pages.

Magnifique biographie du cardinal Tisserand ayant passé 64 ans au Vatican et servi six papes. Autoritaire, énergique, il s'est consacré à la passion de sa vie : les langues orientales anciennes. Antinazi, anticommuniste, organisateur du Concile Vatican II : un authentique prince de l'église.


Guy Gaucher
Sainte Thérèse de Lisieux (1873-1897) : Biographie.
Paris, Le cerf, 2010. 683 pages.

A partir des nombreux documents laissés par et autour de sainte Thérèse cette nouvelle biographie veut cerner son contexte familial, carmélitain et ecclésial, et la pensée de la sainte.



Pierre Gibert
L’invention critique de la Bible : XVè-XVIIIè siècle
Paris, Gallimard, 2010. 377 pages.

Histoire mouvementée de la genèse, de la Renaissance aux siècles des Lumières, de la "méthode historico-critique"permettant une lecture objective des textes et dégagée des présupposés de la foi. Longtemps combattue dans l'Eglise catholique, elle est aujourd'hui légitimée.



Frédéric Gugelot
La conversion des intellectuels au catholicisme en France (1885-1935).
Paris, CNRS Editions, 2010.

De la fin du XIXe siècle aux années trente, un phénomène collectif vient bouleverser le monde de l’art et de la pensée : la conversion des intellectuels au catholicisme, quand l’Eglise se constitue en forteresse face à la déchristianisation et à la modernité.


Pierre Maraval (éd.)
Actes et passions des martyrs chrétiens des premiers siècles.
Introduction, traduction et notes de Pierre Maraval
Paris, Le Cerf, 2010. 392 pages.

Anthologie de récits de martyrs chrétiens des trois premiers siècles. Ces textes ont conservé des données historiques permettant de saisir au plus près la réalité des persécutions des premiers siècles et la manière dont les martyrs et leurs communautés les ont vécues et ressenties.

jeudi 28 juillet 2011




L'homme inquiet
Mankell, Henning
traduit du suédois par Anna Gibson
Paris, Le Seuil, 2010.

Wallander achète une maison à la campagne et un chien pour vivre la vie dont il rêve. Sa fille Linda lui apprend qu'elle attend un bébé. Mais peu de temps après l'accouchement, son beau-père, un ancien officier de marine avec qui Wallander avait récemment évoqué la guerre froide, disparaît tandis que Wallander est l'objet d'une enquête pour avoir oublié son arme de service dans un restaurant.

ANALYSE


Wallander, à présent grand-père d'une petite Klara, a réalisé son rêve : vivre à la campagne avec son chien. Quiétude vite troublée par la disparition du beau-père de sa fille Linda, un ancien officier de marine qui avait récemment et confidentiellement évoqué avec Wallander la guerre froide ainsi qu'une affaire de sous-marins russes dans les eaux territoriales suédoises. Puis c'est au tour de la belle-mère de disparaître.

Soupçons d'espionnage. Au profit de la Russie ? Des États-Unis ? Parallèlement à la police de Stockholm et aux services secrets, Wallander mène sa dernière enquête et amorce simultanément sa propre plongée en profondeur : défilent alors les années écoulées et les femmes de sa vie. Et la petite Klara devient son ultime balise.

Au-delà de l'intrigue, la force et la beauté du roman résident dans le portrait riche et bouleversant de celui qui se dévoile ici sous la plume de son créateur, Henning Mankell.






ZeBible

Ancien et Nouveau Testament avec les livres deutérocanoniques, avec introductions, notices, outils de lecture et vocabulaire
Bibli'O , Villiers-le-Bel (Val-d'Oise), 2011


Le texte de la Bible en version interconfessionnelle est accompagné de 3.400 notices et 71 portraits de personnages bibliques. Avec plus de 160 pages d'outils de lecture : 9 introduction au monde de la Bible, 24 programmes de lecture, 34 parcours thématiques, 32 cartes et plans, 4 répertoires et du vocabulaire.

Texte de la Bible en français courant, incluant les livres deutérocanoniques entre l'Ancien et le Nouveau Testament . Avec une introduction à chaque livre, 3400 notices et 71 portraits de personnages au fil du texte . Plus de 160 pages hors texte : introductions au monde de la Bible, programmes et méthodes de lecture, parcours thématiques, répertoires, vocabulaire, chronologies, cartes ZeBible est le fruit d'une aventure interconfessionnelle sans équivalent réunissant douze partenaires avec une centaine de rédacteurs de tous horizons.

ZeBible a reçu le soutien du Conseil d'Églises chrétiennes en France (CECEF).


Commission épiscopale pour la catéchèse et le catéchuménat, "En famille avec Dieu". Paris, éditions du Cerf, collection "Catéchèse", 168 p.




La Commission Episcopale de la Catéchèse et du Catéchuménat (CECC) publie un livre pour soutenir les familles dans l'éveil à la foi de leurs enfants.

Le livre, voulu par les évêques, a été conçu pour aider les familles à renouer avec leur rôle dans la transmission de la foi, auprès de leurs enfants. Selon le communiqué de la Conférence des évêques de France, "de nombreuses familles ne se sentent pas capables de 'dire Dieu' à la maison". "Oser prier, oser parler de sa propre foi, mais aussi de son refus de croire ou de ses interrogations, parler ensemble de la foi sans moquerie, exprimer ses questions devant le mal, la mort, l'amour, oser le pardon demandé et donné, marquer religieusement les fêtes sont autant de moment précieux pour le 'devenir chrétien' du petit enfant."

Le texte invite à se poser des questions sur ses origines, son avenir, ses choix, Dieu...

"Questions de foi, questions existentielles. Questions que se posent enfants et parents sur la vie et la mort, le bien et le mal, la beauté et le bonheur, la souffrance et le sens de la vie, l'engagement et la conscience.

Cet ouvrage ne prétend pas répondre à toutes les questions, mais il les éclaire à la lumière de la foi. "En famille avec Dieu" donne le goût de la Parole de Dieu et de la prière, fait entrer dans le mystère du baptême, introduit à la vie des saints. Les parents seront heureux d'y trouver un guide pour découvrir et partager en famille la foi chrétienne en feuilletant ses pages au gré des questions de chacun.

Ce livre offre le trésor de l'Église, famille de Dieu. Ce trésor, c'est le Christ qui nous dit : "Je suis avec vous tous les jours jusqu'à la fin du monde. (Matthieu 28, 20)"

"En famille avec Dieu" se veut un "outil au service de la nouvelle évangélisation pour les communautés paroissiales (...) qui accompagnent, tels des aînés dans la foi, les parents dans la capacité de 'dire Dieu' à la maison, auprès de leur enfant." Il permet d'instaurer un dialogue sur des questions éducatives, de bâtir des rencontres à partir du baptême reçu par l'enfant et de proposer des moments de ressourcement, de prière et de célébrations.

Dans la préface de l'ouvrage, Mgr Dufour, archevêque d'Aix-en-Provence et Arles, compare le livre à un arbre qui plongerait ses racines dans la Bible, et dont la sève irriguerait et nourrirait la famille humaine. Il établit également le parallèle avec un album de famille, un album qui "offre le trésor de l'Eglise, famille de Dieu". Et de conclure : "Ce trésor, c'est le Christ".

Un site Internet a été spécialement créé pour accompagner l'ouvrage (http://en-famille-avec-dieu.catholique.fr/). Grâce à cet outil, l'Eglise s'adresse à toutes les familles, quelque soit leur configuration et leur projet de vie. Le site veut accompagner les parents dans la découverte du livre et les aider à entrer en dialogue avec la communauté chrétienne proche de leur domicile.

Commission épiscopale pour la catéchèse et le catéchuménat, "En famille avec Dieu". Paris, éditions du Cerf, collection "Catéchèse", 168 p.

Le livre peut être commandé en versant le montant de 18,90 euros (frais de port compris) sur le compte de Dimanche service : 732-7032002-38 (avec en communication le titre du livre).




Youcat", les jeunes et le catéchisme




Inspiré du "Catéchisme de l'Église catholique" publié il y a près de 20 ans, mais jugé trop abrupt, "Youcat", entendez "Youth Catechism", adopte un langage qui devrait mieux plaire aux jeunes. 300 pages de questions-réponses sur la Foi.

"Youcat" a été élaboré sous la conduite du cardinal autrichien Christoph Schönborn. C'est lui qui, avec le cardinal Ratzinger et une dizaine d'autres cardinaux, a été l'une des chevilles ouvrières du "Catéchisme de l'Église catholique" au début des années 1990.

Préfacé par Benoît XVI, déjà publié dans plusieurs pays européens et bientôt en France (Bayard éditions, Fleurus-Mame, Les éditions du Cerf), "Youcat" va se retrouver dans les sacs des participants aux prochaines Journées Mondiales de la Jeunesse de Madrid en août 2011, car ce sont bien eux, les jeunes catholiques, qu'il veut cibler avant tout.

"Youcat", le contenu

Dès les premières pages, le pape s'adresse directement aux jeunes. Il leur parle d'eux-mêmes et de leur avenir. Conscient que ce catéchisme ne propose pas la facilité aux jeunes mais leur demande de changer de vie, Benoît XVI les invite à l'étudier "dans le silence de votre chambre, écrit-il. Lisez-le à deux, si vous avez un(e) ami(e), formez des groupes de réflexion, créez des réseaux d'échange sur Internet", mais surtout "ne cessez pas de parler de votre foi". Et de conseiller les jeunes à être déterminés dans leurs choix, enracinés dans leur Foi et tournés vers l'Église malgré les troubles qu'elle vit actuellement.

Faisant suite à la préface papale, l'ouvrage proprement dit se divise en quatre parties, les mêmes que pour le "Catéchisme de l'Église catholique". La première partie, intitulée "Ce que nous croyons", expose notamment les raisons de croire et explique le Credo. La deuxième partie, sur "La célébration des mystères chrétiens", explique les sept sacrements de l'Eglise. La troisième partie, présentant "La vie dans le Christ", développe entre autres le sens de la dignité de la personne humaine et les dix commandements. La dernière partie est consacrée à "La prière chrétienne" et présente notamment le "Notre Père".

Les textes sont courts, agrémentés de photos, de dessins humoristiques, de citations de la Bible, de saints ou d'autres personnalités telles que Blaise Pascal, Nicolas Copernic ou Tertullien. A noter que 50 jeunes ont participé à l'élaboration du livre.

Croire quand même : libres entretiens sur le présent et le futur du catholicisme.
Moingt, Joseph – Mahmoud-Vintam, Karim – Gouguenheim, Lucienne
Entretiens menés par Karim Mahmoud-Vintamn, en collaboration avec Lucienne Gouguenheim.
Paris, Temps Présent, 2010.


Jésuite, théologien, éditeur, enseignant, et auteur de livres majeurs, Joseph Moingt livre à brûle-pourpoint ses réflexions sur le présent et l'avenir du catholicisme. Ses constats sans complaisance sur la crise actuelle de l’Eglise catholique, ses critiques, son appel à une réforme radicale désarçonnent souvent l’interlocuteur en ne voulant rien lâcher de la Tradition qu'il interprète en théologien. Ne cherchant pas la connivence, il exprime simplement ce qu'il pense et ce qu'il croit se faisant un devoir d'exercer sa responsabilité d'intellectuel et de priant. Ce qui impressionne au fil des pages c'est son engagement personnel indéfectible envers l'Evangile. C’est un témoignage d’espérance pour tous ceux qui doutent de l’Eglise mais restent attachés aux Evangiles.






Lenoir, Frédéric
Comment Jésus est devenu Dieu
Paris, Fayard, 2010
La thèse de l’auteur : Jésus ne s'identifie pas à Dieu, selon les sources les plus anciennes du christianisme. Le concile de Nicée définit le dogme de la Sainte Trinité : Père, Fils et Saint-Esprit. Incarnation du Fils, Jésus possède ainsi une double nature, humaine et divine, un dogme devenu pilier fondamental de la religion chrétienne. Cette monographie veut de comprendre la naissance du christianisme.


« Pour vous, qui suis-je ? » Cette interrogation de Jésus à ses disciples n'a rien perdu de sa force. Les Évangiles laissent planer un doute sur l'identité de cet homme hors du commun : est-il un prophète ? Le Messie attendu par les Juifs ? Le Fils de Dieu ?


Comment les chrétiens des premiers siècles ont-ils progressivement été amenés à affirmer la divinité de Jésus, alors que lui-même ne s'est jamais identifié à Dieu ? Comment furent élaborés les dogmes de la Sainte Trinité et de l'Incarnation ? Quel a été le rôle du pouvoir politique dans l'élaboration du credo chrétien à partir de la conversion de l'empereur Constantin ?


Écrit comme un récit, cet ouvrage captivant permet de comprendre les fondements de la foi chrétienne et pose avec acuité la question centrale : qui est Jésus ?


« Avec passion, l'historien Frédéric Lenoir fait le récit des débuts du christianisme pour dénouer cette épineuse question religieuse ».







CHRIST, SEIGNEUR ET FILS DE DIEU : LIBRE REPONSE A FREDERIC LENOIR
BERNARD SESBOÜE
PARIS, LETHIELLEUX, GROUPE DDB, 2010

En réponse au livre de Frédéric Lenoir, Comment Jésus est devenu Dieu, Bernard Sesboüé fait une mise au point. Non seulement il rappelle avec rigueur que la position de l'Église, reposant sur l'Écriture et la tradition, a toujours été que Jésus est Dieu et que cette position n'a jamais été imposée par le pouvoir impérial. De plus il dresse un panorama ramassé et intelligible de la manière dont l'Église a, petit à petit, percé les mystères de la divinité du Christ et affiné sa vison. Il montre que ce développement du dogme s'est construit au regard des hérésies dont le noeud est le refus d'accepter que Dieu aime tellement l'homme qu'il daigne s'incarner. Sesboüé livre ici un petit précis de christologie que l’on se doit de lire face aux affirmations ambiguës de Frédéric Lenoir.

SELECTION D'OUVRAGES POUR LE MOIS DE SEPTEMBRE

Hans Urs von Balthasar
Le chrétien Bernanos
Paris, Parole et Silence, 2004. 506 pages.
Ordonnant les thèmes de l'œuvre de Bernanos, le théologien dresse le tableau de l’univers du romancier, du chrétien engagé dans son temps. Le lecteur trouve en présence une vaste synthèse : la pensée de Bernanos et son action, les drames des personnages et les combats de l'homme.

Monseigneur Joseph Doré
A cause de Jésus ! Pourquoi je suis demeuré chrétien et reste catholique
Paris, Plon, 2011. 375 pages.
Autobiographie intellectuelle et spirituelle de Joseph Doré, théologien, archevêque de Strasbourg. L'auteur retrace son parcours mais s'interroge également sur la crise du catholicisme occidental et définit les défis spirituels du Christianisme

Etienne Fouilloux
Eugène cardinal Tisserand (1884-1972) : Une biographie.
Paris, Desclée de Brouwer, 2011. 717 pages.
L’historien consacre une magnifique biographie au cardinal Tisserand ayant passé 64 ans au Vatican et servi six papes. De caractère entier, débordant d'énergie, il s'est consacré à la passion de sa vie : les langues orientales anciennes. Antinazi, anticommuniste, organisateur du Concile Vatican II il fut un authentique prince de l'église.

Guy Gaucher
Sainte Thérèse de Lisieux (1873-1897) : Biographie.
Paris, Le cerf, 2010. 683 pages.
A partir des très nombreux documents laissés par et autour de sainte Thérèse de Lisieux, cette nouvelle biographie veut cerner son contexte familial, carmélitain et ecclésial, ainsi que la pensée de la sainte.

Pierre Gibert
L’invention critique de la Bible : XVè-XVIIIè siècle
Paris, Gallimard, 2010. 377 pages.
L’histoire mouvementée et passionnante de la genèse, de la Renaissance aux siècles des Lumières, de la "méthode historico-critique"permettant une lecture objective des textes et dégagée des présupposés de la foi. Longtemps combattue dans l'Eglise catholique, elle est aujourd'hui légitimée.

Frédéric Gugelot
La conversion des intellectuels au catholicisme en France (1885-1935).
Paris, CNRS Editions, 2010. 559  pages.
De la fin du XIXe siècle aux années trente, un phénomène collectif sans précédent vient bouleverser le monde de l’art et de la pensée : la conversion des intellectuels au catholicisme, alors que l’Eglise se constitue en citadelle assiégée face à la déchristianisation et à la modernité.

Pierre Maraval (éd.)
Actes et passions des martyrs chrétiens des premiers siècles.
Introduction, traduction et notes de Pierre Maraval
Paris, Le Cerf, 2010. 392 pages.
Anthologie de récits de martyrs chrétiens des trois premiers siècles. Ces textes ont conservé des données historiques qui permettent au lecteur de saisir au plus près de la réalité des persécutions des premiers siècles et la manière dont les martyrs et leurs communautés les ont vécues et ressenties.

mardi 28 juin 2011

LIVRES POUR JUIN 2011

LIVRES POUR LE MOIS DE JUIN 2011







ÁLVAREZ, Balthasar. – Sur l’oraison de repos et de silence : Traités et fragments du directeur spirituel de Thérèse d’Avila ; présentés et commentés par le P. luis de la Puente et précédés d’écrits sur lui de la Madre. – Paris, Editions Arfuyen, 2010. 158 pages.


COTTIER, Georges. – Humaine raison : Contributions à une éthique du savoir. – Paris, Lethielleux, 2011. 396

[EGLISE CATHOLIQUE]. – Youcat (français) : Catéchisme de l’Eglise catholique pour les jeunes. – Paris, Bayard Editions, Fleurus-Mame, le Cerf, 2011. 303 pages.


FOUILLOUX, Etienne. – Eugène Tisserant : 1884-1972 : Une biographie. – Paris, Desclée de Brower, 2011. 717 pages.

INSTITUT CATHOLIQUE DE PARIS (24-25 mars 2011). – De Jésus à Jésus-Christ : Actes du Colloque de Paris, 24-25 mars 2011. – Paris, Mame-Desclée (collection Jésus et Jésus-Christ), 2011. 394 pages.

JEAN DAMACENE. – La foi orthodoxe : 45-100. – Paris, le Cerf (Sources chrétiennes), 2011. – 360 pages.

MARAVAL, Pierre (éd.). – Actes et passions des martyrs chrétiens des premiers siècles. – Paris, le Cerf, 2010. 392 pages.

lundi 27 juin 2011

HORAIRES DE LA BIBLIOTHEQUE POUR L'ETE 2011


BIBLIOTHEQUE DIOCESAINE


IL N’Y AURA PAS DE PERMANENCE

LE SAMEDI MATIN


DURANT LES MOIS
DE JUILLET ET AOUT 2011


jeudi 23 juin 2011

CATHEDRALE D'AIX-EN-PROVENE : LE BUISSON ARDENT

Sam 2 juillet à 11h, à la cathédrale d’Aix, visite privée du chef d’oeuvre de Nicolas Froment qui a été restauré durant 7ans.


Visite commentée par Monique Pomey, la restauratrice et Raymond Lécina, rédacteur en chef de la revue diocésaine et guide conférencier de Cathédrale vivante. Réservé aux abonnés d’Eglise d’Aix et Arles.

Places limitées, inscription obligatoire auprès de Geneviève Ratier : getjl.ratier@wanadoo.fr

Lire le dossier du journal diocésain et l’interview de la restauratrice. (lire l’extrait d’EAA de juin, pdf)


Cette visite exceptionnelle précède, ce même samedi 2 juillet, la célébration liturgique autour de l’oeuvre, à 19h à la chapelle Saint Lazare de la cathédrale et la Nuit des cathédrales, où Saint Sauveur sera ouvert jusqu’à minuit.

Une inauguration officielle est prévue la semaine suivante, durant le festival lyrique, avec le ministre Frédéric Mittterrand. Sur invitations uniquement.



jeudi 26 mai 2011

UN DOCUMENT SUR JEAN-PAUL II

LE VRAI JEAN-PAUL II : L’HOMME, LE PAPE, LE VRAI JEAN-PAUL II ; L’HOMME, LE PAPE, LE MYSTIQUE



SLAWOMIR ODER, AVEC LA COLLABORATION DE SAVERIO GAETA.


PARIS, PRESSES DE LA RENAISSANCE, 2011.





Si Jean-Paul II est bien connu du public grâce aux médias, qu’en est-il vraiment de l’homme qui a su gardé ses mystères ? Et qui était-il vraiment ?


Jean-Paul II est le même en public et en privé « transparent, vrai, intègre » confie le Postulateur de la Cause Mgr. Slawomir Oder.


Le livre apporte quelques éclairages tirés des documents et témoignages : documents des services secrets polonais ou italiens, témoignages sur sa vie mystique, sur son rôle dans la chute du communisme en Pologne, son attitude envers son agresseur à qui il pardonna. Le pape s’est interrogé sur une possible démission en cas d’incapacité.


Le plus important est dans les détails donnés sur la vie spirituelle de Jean-Paul II : dévotion à Marie, intensité de vie de prière, le sens des pratiques de mortifications corporelles.








Croire quand même : libres entretiens sur le présent et le futur du catholicisme.



Moingt, Joseph – Mahmoud-Vintam, Karim – Gouguenheim, Lucienne


Entretiens menés par Karim Mahmoud-Vintamn, en collaboration avec Lucienne Gouguenheim.


Paris, Temps Présent, 2010.


Jésuite, théologien, éditeur, enseignant, et auteur de livres majeurs, Joseph Moingt livre à brûle-pourpoint ses réflexions sur le présent et l'avenir du catholicisme. Ses constats sans complaisance sur la crise actuelle de l’Eglise catholique, ses critiques, son appel à une réforme radicale désarçonnent souvent l’interlocuteur en ne voulant rien lâcher de la Tradition qu'il interprète en théologien. Ne cherchant pas la connivence, il exprime simplement ce qu'il pense et ce qu'il croit se faisant un devoir d'exercer sa responsabilité d'intellectuel et de priant. Ce qui impressionne au fil des pages c'est son engagement personnel indéfectible envers l'Evangile. C’est un témoignage d’espérance pour tous ceux qui doutent de l’Eglise mais restent attachés aux Evangiles.







EN FAMILLE AVEC DIEU

Commission épiscopale pour la catéchèse et le catéchuménat, "En famille avec Dieu". Paris, éditions du Cerf, collection "Catéchèse", 168 p.




La Commission Episcopale de la Catéchèse et du Catéchuménat (CECC) publie un livre pour soutenir les familles dans l'éveil à la foi de leurs enfants.

Le livre, voulu par les évêques, a été conçu pour aider les familles à renouer avec leur rôle dans la transmission de la foi, auprès de leurs enfants. Selon le communiqué de la Conférence des évêques de France, "de nombreuses familles ne se sentent pas capables de 'dire Dieu' à la maison". "Oser prier, oser parler de sa propre foi, mais aussi de son refus de croire ou de ses interrogations, parler ensemble de la foi sans moquerie, exprimer ses questions devant le mal, la mort, l'amour, oser le pardon demandé et donné, marquer religieusement les fêtes sont autant de moment précieux pour le 'devenir chrétien' du petit enfant."

Le texte invite à se poser des questions sur ses origines, son avenir, ses choix, Dieu...

"Questions de foi, questions existentielles. Questions que se posent enfants et parents sur la vie et la mort, le bien et le mal, la beauté et le bonheur, la souffrance et le sens de la vie, l'engagement et la conscience.

Cet ouvrage ne prétend pas répondre à toutes les questions, mais il les éclaire à la lumière de la foi. "En famille avec Dieu" donne le goût de la Parole de Dieu et de la prière, fait entrer dans le mystère du baptême, introduit à la vie des saints. Les parents seront heureux d'y trouver un guide pour découvrir et partager en famille la foi chrétienne en feuilletant ses pages au gré des questions de chacun.

Ce livre offre le trésor de l'Église, famille de Dieu. Ce trésor, c'est le Christ qui nous dit : "Je suis avec vous tous les jours jusqu'à la fin du monde. (Matthieu 28, 20)"

"En famille avec Dieu" se veut un "outil au service de la nouvelle évangélisation pour les communautés paroissiales (...) qui accompagnent, tels des aînés dans la foi, les parents dans la capacité de 'dire Dieu' à la maison, auprès de leur enfant." Il permet d'instaurer un dialogue sur des questions éducatives, de bâtir des rencontres à partir du baptême reçu par l'enfant et de proposer des moments de ressourcement, de prière et de célébrations.

Dans la préface de l'ouvrage, Mgr Dufour, archevêque d'Aix-en-Provence et Arles, compare le livre à un arbre qui plongerait ses racines dans la Bible, et dont la sève irriguerait et nourrirait la famille humaine. Il établit également le parallèle avec un album de famille, un album qui "offre le trésor de l'Eglise, famille de Dieu". Et de conclure : "Ce trésor, c'est le Christ".

Un site Internet a été spécialement créé pour accompagner l'ouvrage (http://en-famille-avec-dieu.catholique.fr/). Grâce à cet outil, l'Eglise s'adresse à toutes les familles, quelque soit leur configuration et leur projet de vie. Le site veut accompagner les parents dans la découverte du livre et les aider à entrer en dialogue avec la communauté chrétienne proche de leur domicile.

article extrait du site catholique belge CATHOBEL






le nouveau Benoît XVI

JESUS DE NAZATETH : DE L’ENTREE DE JERUSALEM A LA



LA RESURRECTION
BENOÎT XVI (JOSEPH RATZINGER)
PARIS, PAROLE ET SILENCE, EDITIONS DU ROCHER, 2011.




Le second volume de Benoît XVI sur Jésus plonge au cœur de la foi et partage les nombreuses années de travail du théologien Joseph Ratzinger.


L’ouvrage du pape se veut un livre de référence en se consacrant à des questions essentielles en matière de foi : Rédemption, Eucharistie, prière sacerdotale, Résurrection.


En abordant la Passion du Christ Benoît XVI en profite pour affirmer que Jésus est mort pour nos péchés et que les Juifs ne sont en rien responsables de sa mort. C’est en pédagogue qu’il explore la signification profonde de la foi chrétienne en la Résurrection.


Cet ouvrage est à recommander alors que le temps du Carême vient de s’ouvrir. Il n’est pas un document magistériel mais un « cheminement personnel intérieur à la recherche du visage de Dieu ».


L’écharde dans la chair : Eloge de la sainteté ordinaire



Noël, Jean-François
Desclée De Brouwer , Paris, 2011
collection Spiritualité

Prêtre et psychanalyste, Jean-Francois Noel développe l'idée originale d'une secrète parenté entre nos blessures et ce que devrait être notre sainteté. Selon l'auteur la sainteté, loin de tomber du ciel, nait des lors que l'homme va puiser au plus profond de son humanité, jusque dans ses blessures. ainsi se dessine un beau chemin vers la sainteté.


Cet ouvrage interroge le lien entre les blessures secrètes et la sainteté, et le chemin à parcourir pour y parvenir.






La sainteté ne tombe pas du ciel, elle naît de la réponse originale que l'homme invente en puisant dans ce qu'il est. Et pas seulement dans sa force, son courage, sa vertu, mais aussi, ce qui serait le plus incroyable, dans sa propre faiblesse. Loin d'être une sorte de récompense convenue d'une attitude vertueuse et stéréotypée, elle devient alors une réponse singulière, originale et inédite que cet homme ou cette femme va puiser au plus profond de son humanité,


Là même où, du fait de sa blessure, elle est plus que jamais humaine.














.







Dictionnaire contemporain des Pères de l’Eglise : Leurs mots, leurs texte, leur langage



Marie-Christine Hazaël-Massieux
Paris, Bayard, 2011.




De A comme Abandon ou Abraham à V comme Vérité, en passant par Dieu, Femme, Martyr, Rocher, Tentation, Traduction… l’auteur, pour chacun des mots choisis, donne les repères nécessaires (étymologiques, linguistiques, sémantiques), offre les références et les citations des œuvres des Pères les plus importantes, donne la portée contemporaine des mots et des idées. L’originalité de ce travail est d’ouvrir la pensée des Pères à l’histoire de la théologie chrétienne jusqu’aux auteurs contemporains. Les textes cités sont soigneusement présentés et étudiés. Chaque article est accompagné de renvois pour approfondir l’étude. Les index permettent au lecteur de naviguer dans l’ouvrage. C’est donc un outil de référence de première importance pour la compréhension des textes fondateurs du christianisme et l’initiation à une étude de la patrologie.





CHRETIENS EN PAYS MUSULMANS




CHRETIENS D’ORIENT EN TERRE D’ISLAM

CLAUDE LORIEUIX
PARIS, PERRIN, 2001.



Après deux mille ans de christianisme on oublie que ce dernier est né en Orient. Des pères de l'Eglise furent Egyptiens ou Syriens. Du Nil à l'Euphrate, du Bosphore au Golfe persique, les communautés chrétiennes ont précédé l'Islam avant de se maintenir pour certaines, de dépérir, de disparaître pour d'autres. Aujourd'hui, que reste-t-il de ces Eglises si rayonnantes ? La question est complexe : l'histoire mouvementée du Proche-Orient, les querelles intestines, la pression musulmane ont fragmenté le christianisme oriental en identités multiples. Et c’est ajouté la présence concurrente des Chrétiens occidentaux. Alternant mises en perspective historiques, témoignages, brisant nombre de tabous, ce livre offre un tableau complet et inquiétant de la vie et de la survie des ces Chrétiens dont l’antiquité ne garantit pas l'avenir, d'autant que leurs frères occidentaux les ignorent.





LENOIR/SESBOÜE

COMMENT JESUS EST DEVENU DIEU

FREDERIC LENOIR
PARIS, FAYARD, 2010.



CHRIST, SEIGNEUR ET FILS DE DIEU : LIBRE REPONSE A FREDERIC LENOIR
BERNARD SESBOÜE
PARIS, EDITIONS LETHIELLEUX/DDB, 2010.




Deux ouvrages se penchent sur l’identité de Jésus avec des points de vue différents. Fort de sa notoriété l’ouvrage de Lenoir connaît un grand succès. Celui du Père Sesboüe ne jouit pas du même traitement médiatique.


Pour Lenoir (thèse sous-entendue dans le titre) les disciples et les premières communautés chrétiennes n’ont pas affirmé sa divinité de Jésus : cette affirmation fut effective lors du Concile de Nicée en 325 par la volonté de l’Empereur Constantin.


Pour le P. Sesboüé, s’appuyant sur les Ecritures et les écrits des Pères de l’Eglise la divinité de Jésus ne fait pas de toute dans les premières communautés chrétiennes ; sa prise de conscience, lente et laborieuse, demandait une définition claire pour unifier la jeune église. L’Empereur ne fut qu’un instrument pour la formulation du Credo.







CHRIST, SEIGNEUR ET FILS DE DIEU : LIBRE REPONSE A FREDERIC LENOIR
BERNARD SESBOÜE
PARIS, LETHIELLEUX, GROUPE DDB, 2010







En réponse au livre de Frédéric Lenoir, Comment Jésus est devenu Dieu, Bernard Sesboüé fait une mise au point. Non seulement il rappelle avec rigueur que la position de l'Église, reposant sur l'Écriture et la tradition, a toujours été que Jésus est Dieu et que cette position n'a jamais été imposée par le pouvoir impérial. De plus il dresse un panorama ramassé et intelligible de la manière dont l'Église a, petit à petit, percé les mystères de la divinité du Christ et affiné sa vison. Il montre que ce développement du dogme s'est construit au regard des hérésies dont le noeud est le refus d'accepter que Dieu aime tellement l'homme qu'il daigne s'incarner. Sesboüé livre ici un petit précis de christologie que l’on se doit de lire face aux affirmations ambiguës de Frédéric Lenoir.


avril 2011 : nouveautés

NOUVEAUTES D’AVRIL 2011





ARNOLD, Matthieu (dir.) ; DAHAN, Gilbert (Dir.) ; NOBLESSE-ROCHER, Annie (Dir.). – La Parabole des talennts (Matthieu 25, 14-30). – Paris, Le Cerf, 2011. 139 pages.

AUWERS, Jean-Marie ; DI PEDE, Elena ; NOCQUET, Dany, [et la). – Psaumes de la Bible, Psaumes d’aujourd’hui. – Poaris, Le Cerr, Médiaspaul, 2011. 133 pages.

CAPELLE-DUMONT, Philippe (dir). – Philosophie et théologie à l’époque contemporaine : Anthologie Tome IV : Volume 1 : De Charles S. peirce à Walter Benjamin. – Paris, le Cerf, 2011.416 pages.


CAPELLE-DUMONT, Philippe (dir). – Philosophie et théologie à l’époque contemporaine : Anthologie Tome IV : Volume 2 : De Henri de Lubac à Eberhard Jüngel. – Paris, Le Cerf, 2011. 340 pages.

HAZAËL-MASSIEUX, Marie-Christine. – Dictionnaire contemporain des Pères de l’Eglise : leurs mots, leurs textes, leur langage. – Paris, Bayard, 2011. 970 pages.


LONGCHAMP, Max Huot de. – Questions de vie spirituelles. – Mers-sur-Indre (36230), Centre Saint-Jean-de-la-Croix, 2011. 311 pages.

NOËL, Jean-François. – L’écharde dans la chair : éloge de la sainteté ordinaire. – Paris, DDB, 2011. 189 pages.

PINÇON, Bertrand. – Qohélet : le parti pris de la vie. – Paris, Le Cerf, 2011. 223 pages.

RABEHEVITRA, Zaralahy Benjamin. – La loi naturelle chez Jacques Maritain : actualité d’une pensée, : étude historique, critique et doctrinale. – Paris, Téqui, 2011. 585 pages.

SKA , Jean-Louis. – Le Livre scellé et le livre ouvert : Comment lire la Bible aujourd’hui ?. – Paris, Bayard, 2011. 508 pages.

THOMAS D’AQUIN. – Commentaire sur le Prophète Isaïe. – Paris, Parole et Silence, 2011. 571 pages.


NOUVEAUTES MAI 2011

NOUVEAUTES MAI 2011








ACADEMIE D’EDUCATION ET D’ETUDES SOCIALES (A.E.S.). – Qu’est-ce que la vérité ? – Paris, Lethielleux, 2011. 236 pages.

ALETTI, Jean-Noël. – Essai sur l’écclésiologie des lettres de Saint Paul. – Paris, Gabalda, 2009. 215 pages.

BARLET, Louis ; GUILLRRMAIN, Louis. – Le Beau Christ en Actes. – Paris, Le Cerf, 2011. 265 pages.

CLEMENT D’ALEXANDRIE. – Quel riche sera sauvé ? – Paris, Le Cerf (Collection Sources chrétiennes), 2011. 250 pages.

DE VOS VAN STEENWIJK, ALWINE. – Le Père Joseph Wresinski : La voix des plus pauvres. – Paris, Le Cerf, 2011. 230 pages.

DORE, Joseph. – A cause de Jésus ! : Pourquoi je suis demeuré et reste catholique. – Paris, Plon, 2011. 375 pages.

GAGNE, André (dir.) ; GIGNAC, Alain (dir.) ; PAQUETTE, Sylvie (dir.). – Le Vivant qui fait vivre : Esprit, éthique et résurrection dans le Nouveau Testament : Mélanges offerts à la professeure Odette Mainville. – Montréal, Médiaspaul, 2011. 317 pages.


GIBERT, Pierre. – L’Invention critique de la Bible : XVè-XVIIIè siècle. – Paris, Gallimard, 2010. 373 pages.

GISEL, Pierre (éd.). – Les constellations du croire : Dispositifs hérités, problématisations, destins européens. – Genève, Labor et Fides, 2009. 201 pages.

GUGELOT, Frédéric. – La conversion des intellectuels au catholicisme en France : 1885-1935. – Paris, CNRS Editions, 2010. 559 pages.

GROUPE DES DOMBES. - «Vous donc, priez ainsi» (Mt 6,9) : Le Notre Père, itinéraire pour la conversion des Eglises. – Paris, Bayard, 2011. 189 pages.

MALDAME, Jean-Michel. – Création par évolution : Science, philosophie et théologie. – Paris, Le Cerf, 2011. 277 pages.

MARX, ALFRED. – l2VITIQUE / 17-27. – Genève, Labor et Fides, 2011. 226 pages.

MEURICE, Marie-Van. – Voici ta mère : itinéraire théologique et spirituel avec Jean-Paul II. – Paris, Ad Solem, 2010. 436 pages.

SCHLOSSER, Jacques. – La Première épître de Pierre. Paris, Le Cerf (Commentaires biblique : Nouveau testament), 2011. 331 pages.

THEISSEN, GERD. 6 Psychologie des premiers chrétiens : Héritages et ruptures. – Genève, Labor et Fides, 2011.689 pages.

TORREL, Jean-Pierre. – Un peuple sacerdotal : Sacerdoce baptismal et ministère sacerdotal. – Paris, Le Cerf, 2011. 250 pages.

WOJTYLA, KAROL. – Personne et acte. – Paris, Parole et Silence, Collège des Bernardins, 2011. 357 pages.






jeudi 28 avril 2011

FERMETURE EXCEPTIONNELLE DE LA BIBLIOTHEQUE

BIBLIOTHEQUE DIOCESAINE





FERMETURE EXCEPTIONNELLE





DU VENDREDI 29 AVRIL 2011

AU


MERCREDI 04 MAI 2011

mercredi 30 mars 2011

a propos du débat sur la laïcité

«N’ajoutons pas de la confusion dans la période trouble que nous traversons»







Tribune de la conférence des responsables de culte en France

« La Conférence des responsables de culte en France a été créée le 23 novembre dernier et elle regroupe six instances responsables du bouddhisme, des Églises chrétiennes (catholique, orthodoxe, protestante), de l’islam et du judaïsme. Cette initiative est justifiée par la volonté d’approfondir notre connaissance mutuelle, par le sentiment de contribuer ensemble à la cohésion de notre société dans le respect des autres courants de pensée et par la reconnaissance de la laïcité comme faisant partie du bien commun de notre société. La laïcité est un des piliers de notre pacte républicain, un des supports de notre démocratie, un des fondements de notre vouloir vivre ensemble. Veillons à ne pas dilapider ce précieux acquis. Il nous paraît capital, pendant cette période préélectorale, de bien garder sereinement le cap en évitant amalgames et risques de stigmatisation.

Nous signons ensemble cette tribune sans aucun esprit polémique ou partisan. Une parole commune nous semble néanmoins nécessaire. Notre cohésion au sein de la Conférence que nous avons fondée est significative dans notre société française. Elle a été rendue possible grâce notamment au climat de coopération instauré entre les religions, que la “laïcité à la française” et ses évolutions depuis plus d’un siècle ont permis.

Mais cette cohésion ne signifie pas pour autant uniformité ! Elle ne nous engage nullement en faveur d’un quelconque amalgame syncrétiste ou d’un nivellement de nos positions individuelles et de celles des cultes que nous représentons. Nous travaillons ensemble dans la confiance, en intégrant nos histoires et identités respectives. Nous continuons à avoir des approches différenciées sur telle ou telle question, sans pour autant faire de nos différences des facteurs d’opposition. Nous sommes déterminés à réfléchir et à œuvrer ensemble sur la durée, en relation avec les autorités et les forces vives de notre pays, afin que le facteur religieux y soit un élément de paix et de progrès.

L’accélération des agendas politiques risque, à la veille de rendez-vous électoraux importants pour l’avenir de notre pays, de brouiller cette perspective et de susciter des confusions qui ne peuvent qu’être préjudiciables. Nous en sommes conscients. Cela ne doit pas nous dissuader pour autant de rappeler l’essentiel quand il le faut. Nous restons très attentifs aux évolutions profondes de notre société, notamment celles qui concernent les religions, dans le respect du cadre de la République. Ces évolutions appellent parfois des adaptations, voire des améliorations du cadre juridique et réglementaire de l’expression et de la vie des cultes en France. Nous ne manquerons pas d’être une force positive de propositions dans ce sens.

Faut-il dans le contexte actuel un débat sur la laïcité ? Le débat est toujours signe de santé et de vitalité. Le dialogue est toujours une nécessité. Il a un rôle majeur dans une société libre, démocratique et respectueuse de la personne humaine. Mais un parti politique, fût-il majoritaire, est-il la bonne instance pour le conduire seul ? Ce ne sont ni les débats ni les travaux qui manquent dans ce domaine ! La loi 1905 est déjà plus que centenaire. Elle a permis d’apporter depuis lors des solutions à des questions nées de nouvelles situations et des évolutions de notre société dans un monde de plus en plus rapide. Tous les cultes adhèrent sans réserve à ses principes fondamentaux tels qu’ils s’expriment en particulier dans ses deux premiers articles. Mais les modalités d’application de ces principes restent toujours perfectibles. Faut-il recenser tous les colloques et autres séminaires qui ont abordé en long et en large la question de la laïcité et de ses applications dans notre pays depuis des années ? Faut-il rappeler, dans la période récente, les travaux étendus et exhaustifs de la Commission présidée par le professeur Jean-Pierre Machelon qui ont donné lieu à un rapport sur “Les relations des cultes avec les pouvoirs publics” remis au ministre de l’intérieur le 20 septembre 2006 ? Ce rapport avait abordé d’une manière approfondie les différents aspects liés à l’exercice du culte en France, dont celui du “support institutionnel” de son exercice dans notre pays. Faut-il rappeler de même les travaux du “Groupe juridique inter-cultes” qui travaille depuis 2007, dans le prolongement des recommandations du rapport Machelon au sein du ministère de l’intérieur, et où siègent des représentants des principaux cultes ? Ce groupe a bien fonctionné et a permis la publication de plusieurs circulaires dont la dernière, du 23 juin 2010, conjointe aux ministères de l’intérieur et des finances, aborde d’une manière détaillée à l’attention des préfets, des directeurs départementaux des finances publiques et des trésoriers payeurs généraux, les différents aspects liés au “support institutionnel de l’exercice du culte en France”. Faut-il rappeler aussi la production intellectuelle abondante d’articles et d’écrits divers, ainsi que les nombreux ouvrages qui paraissent sur l’histoire, les fondements, la pratique et les perspectives de la laïcité en France ? La liste en sera longue. Elle illustre parfaitement toute la richesse et la profondeur de notre expérience française de la laïcité. Nous y reviendrons lors de la rencontre publique que nous comptons organiser en octobre prochain.

Secouée par des crises à répétition, politique, économique, financière et morale, la période actuelle manque de lisibilité mais sans doute pas d’espérance ! Le devoir de ceux qui sont “en responsabilité” consiste à éclairer le chemin et à élaborer des solutions conformes au bien de tous. N’ajoutons pas de la confusion dans la période trouble que nous traversons. Nous militons ensemble pour une laïcité de bonne intelligence. La laïcité n’est pas séparable des valeurs fondamentales que nous partageons, en particulier de la dignité et du respect de la personne humaine et de sa liberté inaliénable. Ces valeurs qui ne peuvent s’épanouir que dans la confiance mutuelle source de paix pour notre société. »


Cardinal André Vingt-Trois, président de la Conférence des évêques de France, avec Mgr Laurent Ulrich, vice-président de la Conférence des évêques de France

Pasteur Claude Baty, président de la Fédération protestante de France, avec le pasteur Laurent Schlumberger, membre du Conseil de la Fédération protestante de France, président du Conseil national de l’Église réformée de France

Métropolite Emmanuel, président de l’Assemblée des évêques orthodoxes de France, avec le Métropolite Joseph, secrétaire de l’Assemblée des évêques orthodoxes de France et Carol SABA, porte-parole de l’Assemblée des évêques orthodoxes de France

Grand rabbin Gilles Bernheim, Grand Rabbin de France, avec le rabbin Moshé Lewin, porte-parole du Grand rabbin de France

Mohammed Moussaoui, président du Conseil français du culte musulman, avec Anouar Kbibech, secrétaire général du Conseil français du culte musulman

Révérend Olivier Wang-Genh, président de l’Union bouddhiste de France

NOUVEAUTES LIVRES : MARS 2011

NOUVEAUTES MARS 2011




BALTHASAR, Hans Urs von. – Le chrétien Bernanos. – Paris, Parole et Silence, 2004. 500 pages.

BELLET, Maurice. – Minuscule traité acide de spiritualité. – Paris, Bayard, 201. 99 pages.

BENOÎT XVI. – Message pour le Carême 2011 : Baptême et charité. – Paris Salvator, 2011. 15 pages.

CAUSSE, Jean-Daniel ; CUVILLIER, Elian ; WENIN, Andeé. – Divine violence : Approche exégétique et anthropologique. – Paris, le Cerf, 2011. 221 pages.

CHALIER, Catherine. – Le désir de conversion. – Paris, Editions du Seuil, 2011. 283 pages.

COMMISSION EPISCOPALE POUR LA CATECHESE ET LE CATECHUMENAT. – En famille avec Dieu ; préface de Mgr. Christophe DUFOUR. – Paris, Fleurus-Mame, 2011. 167 p.

CONFERENCE DES EVEQUES DE FRANCE. Conseil Famille et Société. – Grandir dans la crise. – Paris, Bayard, Le cerf, Fleuris-Mame, 2011. 89 pages.

DELSOL, Chantal. – l’âge du renoncement. – Paris, Le Cerf, 2011. 299 pages.

GAUCHER, Guy. - «Tout est grâce» : Retraite avec Georges Bernanos dans la lumière de sainte Thérèse de Lisieux. – Paris, Le Cerf, 2009. 229 pages .

GUEDJ, Joël. – Introduction à l’histoire de la Shoah. – Paris, Editions Imago, 2010. 213 pages.

ODER, Slawomir (avec la collaboration de Saverio GAETA). – Le vrai Jean-Paul II : L’homme, le pape, le mystique. – Paris, Presses de la Renaissance, 2011. 200 pages.

PLET, Philippe. – Les grandes énigmes de l’Apocalypse : La clé des symboles. – Paris, Salvator, 2011. 326 pages.

REYNIER, Chantal. – Tempêtes : Quatre récits bibliques : L’homme, la nature, la mort. – Paris, Le Cerf, 2011. 272 pages.

SEQUERI, Pierangelo. – L’idée de la foi : Traité de théologie fondamentale. Paris, Bayard, 2011. 413 pages.

SESBOÛE, Bernard. – De quelques aspect de l’Eglise : Païens et Juifs. Ecriture et Eglise. Autorité. Structure ministérielle. – Paris, Desclée de Brouwer, 2011. 281

STEFFENS, Martin. – Petit traité de la joie : Consentir à la vie. – Paris, Salvator, 2011. 183 pages.

THELOT, Claude. – François Varillon, éveilleur spirituel. – Paris, les Editions de l’Atelier, 2011. 206 pages.

THOMAS D’AQUIN (Saint). – Questions disputées sur la puissance – De potentia – I : Questions 1 à 3. – Paris, Parole et Silence, 2011. 396 pages.

VOUGA, François ; FAVRE, Jean-François. – Pâques ou rien : La Résurrection au cœur du Nouveau testament. – Genève, Labor et Fides, 2011. 374 pages.



mercredi 23 mars 2011




Mardi 12 avril à 18.45



Salle diocésaine Chêne de Mambré à Aix-en-Provence


Projection-débat du film D’une seule voix, de Xavier de Lauzanne.

En présence du réalisateur.

Organisé par Chrétiens Cinéma, Rencontres Oecuméniques et Foi et Actualité, en partenariat avec le service communication du diocèse.

18h 45 film

20 h Pause pizza

20h 30 table ronde avec le réalisateur Xavier de Luazanne et Alain Cougard, Marie-Jeanne Coutagne, Christian Davaine, Jacques Lefur

Commentaire du réalisateur
Israéliens et Palestiniens, juifs, chrétiens et musulmans, ils sont avant tout musiciens.
Partant du constat qu’il est maintenant impossible pour eux de se rencontrer en Israël ou dans les Territoires Palestiniens, le Français Jean-Yves Labat de Rossi, va les chercher chez eux, de part et d’autre du mur, pour les inviter à une tournée surprenante qui les réunira en France pendant trois semaines.
Un pari audacieux qui se révèle rapidement risqué. Dès le début de la tournée, les rivalités apparaissent inévitablement. Sur scène, c’est un triomphe alors que dans les coulisses, le ton monte…


Critiques de presse :

Télérama : « Belle et fugitive image d’une réconciliation possible, malgré tout »

La Croix : « Il dit mieux que n’importe quel discours le fossé entre les communautés, son absurdité et l’urgence de le combler (…) On sort avec des larmes de tristesse et des larmes de joies. Humain.»

JDD : « On aimerait tant que les politiques de tout bord s’inspirent de ce film »

Le Quotidien du cinéma : « Un film d’éducation à la paix très riche »

Marie-Claire : « Ni naïf ni angélique : simplement émouvant, universel»

La Voix du Nord : « Un chemin vers la tolérance, une leçon d’humilité (…) le message dépasse les frontières israéliennes et palestiniennes »

La Montagne : « Une grande leçon de vie »

Jérusalem et Religion : « Il montre tout : l’endroit et l’envers du décors »

le Figaro : « Un documentaire qui rend justice à l’oeuvre remarquable de Jean-Yves Labat de Rossi »

Famille chrétienne : « Entre le bonheur des concerts et la tension des coulisses, le film livre un formidable moment d’humanité »